PÔLE FORMATION ET ANNONCE DE L’ÉVANGILE.

Voir

Lexique « Objets du culte »

Mots et usages

Amict (latin amicire qui signifie « couvrir). Rectangle de toile fine avec des rubans aux quatre angles. Le prêtre l’attachait sur ses épaules avant de revêtir l’aube.

Ampoules pour huiles

Aube (alba « blanc ») : L’aube est une tunique longue qui se porte sous la chasuble, la chape ou la dalmatique.

Bourse : Elle sert à ranger le corporal.

Burettes : Petits flacons destinés à contenir le vin et l’eau de la messe.

Calice : Vase sacré servant à la consécration du vin.

Canons d’autel : Généralement trois petits panneaux portant certains textes de la messe (avant Vatican II)

Chape : grande cape portée par l’officiant pour les cérémonies solennelles.

Chasuble : manteau à deux pans que le prêtre porte pour les célébrations. La couleur est fonction de la période liturgique. Le plus souvent l’étole, le manipule, le voile de calice, la bourse et la dalmatique du diacre sont faites du même tissu, avec les mêmes symboles.

Ciboire : Coupe fermée par un couvercle servant à conserver les hosties consacrées.

Corporal : linge carré sur lequel le célébrant dépose le pain et la coupe de vin pour la consécration. Il se plie en neuf parties égales.

Couleurs liturgiques :

Depuis le XVIe s, il y avait 5 couleurs.

• Blanc : pour le temps de Noël, de Pâques et les fêtes des saints qui ne sont pas martyrs.
• Rouge : pour le Vendredi saint (Depuis Vatican II), la Pentecôte et les fêtes des martyrs.
• Vert : pour le temps ordinaire.
• Violet : pour les temps de préparation et pénitence, l’Avent et le Carême ainsi que maintenant pour les obsèques.
• Noir : Cette couleur n’est plus utilisée, mais il reste de nombreux ornements noirs dans les sacristies.

Le rose était utilisé le 3e dimanche de l’Avent et le 4e dimanche de Carême.
Dans certaines paroisses on pouvait voir des vêtements et ornements bleus pour les fêtes de la Vierge.

Dalmatique :  chasuble à manches courtes non cousues portée par les diacres.

Encensoir : brûle-parfum suspendu à une chaîne où se consume l’encens. L’encens qui brûle représente une prière qui monte vers Dieu.

Étole : ( de stola, robe longue chez les Romains), bande de tissu qui , à l’origine, servait à essuyer le visage. Elle se porte sous la chasuble.

Ex-voto : Plaque ou objet déposé dans une église en faisant un vœu ou pour remercier d’une grâce accordée.

Fer à hosties : moules permettant de fabriquer une ou plusieurs hosties.

Goupillon (de goupil, renard) : tige de bois ou de métal servant à l’aspersion d’eau bénite (autrefois on utilisait une queue de renard).

Lutrin : Pupitre de bois ou de métal, fixe ou mobile. Il a souvent la forme d’un aigle aux ailes déployées servant d’appui aux livres ouverts.

Manipule : de mappa ou mapula, serviette de table. Elle était utilisée pour les repas rituels de premiers chrétiens. Les prêtres l’ont ensuite porté au bras gauche.

Manuterge : linge servant à l’officiant pour s’essuyer les mains.

Navette :  récipient en forme de bateau, contenant l’encens.

Ostensoir (du latin ostendere, montrer) : pièce d’orfèvrerie destinée à montrer une hostie consacrée.

Pale (ou palle) linge carré d’environ 15cm sur 15, généralement renforcé par un carton dans le tissu double. Il comporte toujours une croix et très souvent des broderies. Il se pose sur le calice.

Patène : plat sur lequel est posée l’hostie consacrée.

Pavillon de ciboire : il sert à recouvrir le ciboire renfermant le Saint Sacrement.

Purificatoire : Linge sacré destiné à essuyer le calice ainsi que les lèvres et les doigts du prêtre. Il rappelle le voile avec lequel Véronique a essuyé le visage du Christ.

Surplis : Aube courte portée par le clergé et les enfants de chœur.

Voile de calice : carré de tissu recouvrant le calice, la patène et la pale.

Voile de tabernacle ou conopée (du grec signifiant tente ou draperie): Ce voile, en une seule pièce ou en deux parties recouvre la porte du tabernacle.

Voile huméral ou Huméral : longue pièce de tissus portée sur les épaules par le prêtre lorsqu’il présente le Saint Sacrement.