Le Père Francis Cantet nous quitte.

Pôle communication du diocèse de Poitiers

Le Père Francis Cantet est décédé le 13 mai à Notre-Dame de Puyraveau à l’âge de 88 ans.
Ses obsèques seront célébrées en l’église d’Allonne le jeudi 16 mai à 10h30 suivies de l’inhumation au cimetière d’Allonne.

Vous trouverez ci-dessous, le mot d’à-Dieu rédigé par le Père Jacques Lefebvre :

Francis, tu es resté toute ta vie fidèle à ce que nous ressentions de toi au séminaire : la réserve et la profondeur d’un vrai gâtinais, d’Allonne.

Tout jeune ordonné en 1955, tu es nommé vicaire à Cerizay, et tu y deviens en 1959 aumônier-adjoint de l’ACR des Deux-Sèvres, toujours en lien avec les prêtres, religieux et laïcs, en lien aussi avec le vicaire épiscopal chargé des milieux et mouvements. Notre pape François dirait volontiers que notre Eglise était alors très sensible à l’espace, un espace très structuré, avant de le devenir au temps. En 1968, tu deviens aumônier du CMR de la Vienne, plus spécialement pour la branche artisans-commerçants. En 1975 tu es en équipe pour l’évangélisation des groupes sociaux du monde rural en Montmorillonnais.

Tout cela est bien et beau, mais ta vraie et grande motivation fut celle que tu mis en œuvre à partir de ton séjour à la Jarrie-Quinçay en 1997 : ce bureau d’accueil et de conseil pour les étrangers, avant les migrants actuels, que tu aidais dans leurs papiers et démarches face à la préfecture. Combien t’en sont redevables ! Tu aimais en parler.

Puis vient une séquence plus paroissiale, à Scorbé-Clairvaux et Ingrandes en 2006, Ingrandes où tu résides comme auxiliaire de la paroisse Saint Damien en Châtelleraudais à sa fondation en 2014.

Tout récemment tu prenais ta retraite à Puyravault, où la mort t’a saisi, et nous a surpris. Ce matin Jésus nous disait dans l’Evangile : « Je suis la porte des brebis ». Qu’elle te soit grande ouverte, Francis, avec ceux que tu aimais servir, pour passer dans la maison du Père.

Jacques Lefebvre