Sélectionner une page

Promulgation du nouveau projet interdiocésain

Actualités, Mise en avant

Par Bernard Roux,
Directeur diocésain Poitiers

 

L’Enseignement catholique des diocèses d’Angoulême, de La Rochelle et de Poitiers promulgue son nouveau projet interdiocésain !

 

Par une entente entre les trois évêques de ce territoire, Christophe Grellier et Bernard Roux ont respectivement été nommés directeur diocésain de Charente et de Charente-Maritime et directeur diocésain du Poitou en septembre 2018.
Dans leur lettre de mission, et parce que la mutualisation fait vraiment culture commune au sein de l’Enseignement catholique de ces trois diocèses, les évêques formulaient alors le souhait de voir naître un projet interdiocésain, avant la fin 2020, concrétisation de ce fonctionnement mutualisé. Deux ans plus tard, nous y sommes !

 

Un InterCodiec est en place et le projet voit le jour. Ainsi, depuis mars 2019, l’ensemble des 187 établissements ont été largement consultés, via les conseils d’établissement, et ont pu s’exprimer pour faire émerger les convictions éducatives qui les animent. Regroupés en « réseaux », les chefs d’établissement ont pu également partager et élaborer quelques « axes » qui leur apparaissaient prioritaires. A la suite de plusieurs allers-retours, huit axes ont finalement été retenus qui veulent dire les choix pastoraux, éducatifs et pédagogiques de notre territoire.

 

C’est pourquoi Mgr Pascal Wintzer, Mgr Colomb (La Rochelle) et Mgr Gosselin (Angoulême) promulguent, ce 4 décembre, le nouveau projet pour l’Enseignement catholique.

 

L’ambition de tout projet éducatif n’est pas d’abord de décrire du « faire » ou du « comment » mais il cherche à désigner une étoile après laquelle nous nous mettons en marche. Sans doute, nous ne l’atteindrons jamais mais nous ne devons avoir de cesse que de chercher à nous rapprocher chaque jour un peu plus de cette ambition éducative.

 

Ce projet veut dire l’identité de l’Enseignement catholique et la volonté des trois diocèses de travailler toujours plus étroitement ensemble au service des élèves. Et il ouvre de nombreux chantiers qui devront désormais être investis par l’ensemble des acteurs des établissements : chefs d’établissement, enseignants, personnels de droit privé mais aussi parents, partenaires, intervenants… sans oublier les élèves eux-mêmes. Il s’agit dès lors de témoigner de la joie de croire en offrant l’Évangile comme chemin de vie ; il s’agit de travailler à une société toujours plus inclusive, qui accueille tous et toutes ; il s’agit de promouvoir l’audace pédagogique ; il s’agit de travailler à la qualité du climat scolaire, de veiller aux relations entre l’institution scolaire et les familles ; il s’agit de travailler à l’écologie intégrale appelée de ses vœux par le pape François ; il s’agit enfin de s’interroger courageusement et lucidement sur l’avenir du maillage territorial pour penser l’avenir. Les enjeux sont diversifiés, les équilibres fragiles.

 

A travers ce projet, nous voulons dire et redire notre appartenance au service public d’éducation mais aussi la spécificité de notre projet : passer du désir de « vivre ensemble » à la reconnaissance d’une capacité à « vivre en frères ».
Une promulgation qui n’est pas une arrivée mais l’aurore d’un nouveau départ !

Appels
et recrutements
→  Consulter 

Eglise verte
Initiatives
Consulter

 

Formations
diocésaines
→  Grandir dans la foi

 

Donner
à l'Eglise
→  Participer

Lutter
contre la pédophilie
→  En savoir plus

Horaires
de messes
Trouver 

Le 27 Fév 2021