Sélectionner une page
« Pour l’amour du Christ et l’annonce de l’Évangile, pour le service de l’Église et de tous, par l’imposition des mains et le don de l’Esprit Saint »

Hubert-Marie Taute, délégué diocésain du diaconat, explique le ministère diaconal.

On est ordonné diacre, par l’imposition des mains de l’évêque, et par l’appel du don de l’Esprit Saint. Par cette ordination, le diacre est associé d’une façon particulière, publique et visible à l’annonce de l’Évangile et au ministère de l’Église. Le ministère diaconal est exercé à travers des tâches très différentes, mais qui sont toutes rassemblées dans la volonté de se conformer à la figure du Christ serviteur. Serviteur d’abord dans sa famille, dans ses relations familiales, serviteur dans ses aires d’activités sociales, professionnelles, serviteur au cœur d’une communauté chrétienne, serviteur avec toute l’Église de l’humanité qui nous entoure

Qu’est ce que le diaconat permanent ?

Le rétablissement du diaconat permanent s’inscrit dans l’esprit général du Concile Vatican II. Dans le travail du Concile, au cours du débat sur l’Église, les Pères du Concile ont répondu favorablement à la question sur «l’opportunité d’instaurer le diaconat comme degré distinct et permanent du saint ministère».

Un des arguments forts était que le diaconat avait eu une longue histoire dans les premiers temps de l’Église. Ainsi, plusieurs textes du Concile traitent de la question du diaconat et de son rétablissement. D’ailleurs, dans la constitution dogmatique Lumen Gentium au n° 29 on peut lire : Au degré inférieur de la hiérarchie, se trouvent les diacres auxquels on a imposé les mains «non pas en vue du sacerdoce, mais en vue du service» . La grâce sacramentelle, en effet, leur donne la force nécessaire pour servir le peuple de Dieu dans la «diaconie» de la liturgie, de la parole et de la charité, en communion avec l’évêque.

Aujourd’hui, notre diocèse compte 44 diacres permanents. Le premier diacre permanent du diocèse de Poitiers à été ordonné en 1981, et les deux derniers en décembre 2022. Depuis 1981 il y a eu 59 diacres permanents ordonnés dans le diocèse. 11 sont décédés, 4 ont été incardinés dans un autre diocèse. Il est évident que les diacres sont vus et connus des paroissiens de par leur présence liturgique dans les paroisses où ils résident, mais ce n’est pas leur mission principale. Car contrairement à des idées reçues, le diacre n’est pas l’adjoint du prêtre en paroisse. Chaque diacre du diocèse reçoit une lettre de mission de l’évêque pour une mission qui concerne l’ensemble du diocèse. Par exemple : être présent auprès des malades, auprès des jeunes, auprès des couples divorcés, auprès des chasseurs, auprès du secours catholique, auprès du monde enseignant et universitaire, auprès de la question écologique etc.

Les 44 diacres de notre diocèse ont tous une mission différente. Lorsque vous les rencontrez, n’hésitez pas à leur poser des questions sur leur mission.