Sélectionner une page
Mission universelle de l’Église

Ensemble, baptisés, ici et ailleurs nous recevons une même mission. Dans l’Église, nul n’est étranger et l’Église n’est étrangère à aucun homme.

Saint Jean-Paul II

Préparer la Semaine missionnaire mondiale

Service d’Église animé par une déléguée épiscopale et une équipe de bénévoles, la Coopération Missionnaire veut tenir le diocèse en éveil par rapport à la mission universelle. Actuellement, 53 prêtres du diocèse exercent leur ministère dans de nombreux pays à travers le monde et 12 prêtres étrangers sont dans notre diocèse.

Nous n’oublions pas non plus les congrégations religieuses qui ont elles aussi des liens avec plusieurs communautés à travers le monde dont la dernière est : « Les Filles de la Croix de la Puye » installée en Thaïlande.

Qu'est-ce que la mission ?

Dans les pays les plus démunis, l’Église a d’importants besoins pour son travail pastoral et pour répondre aux demandes de ses communautés paroissiales. C’est pour les soutenir que nous sommes appelés à la charité missionnaire, chaque année, le troisième dimanche d’octobre.

Cet appel est adressé à tous les catholiques du monde entier. Chacun, selon son engagement ecclésial, est invité à se mobiliser pendant la semaine missionnaire pour donner aux jeunes Églises les moyens d’agir dans leur pays. Cette semaine missionnaire du 11 au 18 octobre 2020, portée comme toujours par les Œuvres Pontificales Missionnaires a pour thème : « Me voici, envoie-moi ! »

En France, en octobre, les paroisses, les congrégations religieuses, les mouvements, les écoles organisent des célébrations, des animations, des formations… Ce temps est, pour chaque baptisé, l’occasion d’un engagement renouvelé de prière et de partage pour le soutien de la mission de l’Église dans le monde.

La semaine missionnaire mondiale répond à un triple objectif :

– S’informer sur la vie des chrétiens à travers le monde

– Prier pour la mission

– Participer financièrement au fonds missionnaire mondial pour soutenir l’Évangélisation dans le monde

 

Allez plus loin

 

 

Œcuménisme et mission du Père Yves-Marie Blanchard

 Retrouvez les messages du Pape François et de Mgr Pascal Wintzer.

Prier pour la mission

Pour la Mission de l’Eglise

Chaque année, au mois d’octobre, l’Église, à travers le monde, reçoit la grâce de vivre le mois missionnaire. Pour cette année, dans son message, le pape François souligne que la mission est une réponse, libre et consciente, à l’appel de Dieu.

Nous venons de célébrer la fête de la Croix glorieuse. Par celle-ci, l’Eglise nous invite à remercier Dieu pour le don de son Fils : il a donné sa vie pour nous en acceptant de mourir. Le pape Benoît XVI dira de Jésus : “Toute sa vie et sa mort sont résumées dans le mot ‘ pour’ ; c’est une ‘existence pour.’ ». Jésus-Christ est donc le modèle par excellence du don de soi. Par la croix, nous sommes appelés à imiter le Christ. C’est sur ce chemin du « don de soi » que nous sommes invités à suivre le Christ Jésus jusqu’au bout.

La mission, l’Église en sortie, ne constituent pas un programme à réaliser ou une intention à concrétiser une action par un effort de volonté. Saint Paul apôtre était un grand missionnaire sans réserve :

« Frères,  annoncer l’Évangile,
ce n’est pas là pour moi un motif de fierté,
c’est une nécessité qui s’impose à moi.
Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Évangile !

Oui, libre à l’égard de tous,
je me suis fait l’esclave de tous
afin d’en gagner le plus grand nombre possible.
Avec les faibles, j’ai été faible,
pour gagner les faibles.
Je me suis fait tout à tous
pour en sauver à tout prix quelques-uns.
Et tout cela, je le fais à cause de l’Évangile,
pour y avoir part, moi aussi ». (1 Co 9, 16-19.22-27)

La mission, que Dieu confie à chacun, fait passer du « moi » peureux et fermé au « moi » retrouvé et renouvelé par le don de soi. Ce ne sont pas nos capacités, c’est notre don de soi qui lui est agréable.

Cardinal Luis Antonio Tagle préfet de la congrégation pour l’évangélisation des peuples souligne que le cœur de la mission, c’est la foi, et non l’efficacité. Les fidèles qui deviennent des missionnaires joyeux et engagés sont notre meilleure ressource (Ucannew et Vaticannew).

Chez nous, il y a saint Jean-Charles-Cornay et saint Théophane Venard, qui ont vécu joyeusement leur mission jusqu’au bout de leur souffle. Ils ont considéré le martyre comme un honneur et une grande joie.

De même qu’il a appelé les prophètes, tout au long de l’histoire du salut, Dieu continue d’appeler des hommes et des femmes pour leur confier une mission. 

« Me voici, envoie-moi ! »

Aujourd’hui,  comme hier, nous sommes appelés à témoigner auprès de tous, de cet Amour qu’est Dieu et qui nous a été manifesté en Jésus-Christ.

Notre pape François affirme que « Comprendre ce que Dieu est en train de nous dire en ce temps de pandémie devient aussi un défi pour la mission de l’Église ».

Par le don de l’Esprit Saint, nous sommes donc invités à être plus attentifs à notre façon d’entretenir nos relations avec les autres surtout avec les plus fragiles, ceux qui souffrent, qui sont malades, qui perdent leur emploi,  afin qu’ils découvrent à travers nous le vrai visage de la miséricorde divine.

« Me voici, envoie-moi ! »

 

Avec sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, nous prions pour la Mission de l’Eglise :

« Seigneur, je voudrais être missionnaire »

Seigneur, je voudrais être missionnaire.
Malgré ma petitesse,
je voudrais éclairer les âmes,
comme les prophètes, les docteurs,
j’ai la vocation d’être Apôtre…

Je voudrais parcourir la Terre,
prêcher ton nom
mais ô mon Bien-Aimé,
une seule mission ne me suffit pas

Je voudrais en même temps
annoncer l’Evangile
dans les cinq parties du monde
et jusque dans les îles les plus reculées…

Je voudrais être missionnaire
non seulement pendant quelques années,
mais je voudrais l’avoir été depuis la création du monde
et l’être jusqu’à la consommation des siècles.

 

Sr Anne Nguyen Thi Thu Ha
Amantes de la Croix.

Des outils à votre disposition

L’affiche 2020 met en valeur la Parole de Dieu « Me voici, envoie-moi ! », verset du prophète Isaïe (6, 8) qui est le thème de l’année. Un visage tourné vers le ciel représente avec simplicité nos réponses à l’appel du Seigneur. L’ensemble est surmonté d’une croix très sobre, source et fin de la mission.

L’affiche est déclinée en 3 couleurs :

La bleue évoque les eaux baptismales, origine de notre vocation à la mission et à la sainteté.

La violette rappelle que Dieu est miséricorde, que ses appels à notre collaboration à la mission sont une grâce.

La rouge souligne que les prophètes sont appelés à donner leur vie pour annoncer la Parole de Dieu.

        

Contact

2 + 4 =

Appels
et recrutements
→  Consulter 

Eglise verte
Initiatives
Consulter

 

Formations
diocésaines
→  Grandir dans la foi

 

Donner
à l'Eglise
→  Participer

Lutter
contre la pédophilie
→  En savoir plus

Horaires
de messes
Trouver 

Le 28 Oct 2020