Sélectionner une page

Le Père André Giret nous quitte

Actualités diocésaines, Mise en avant

Le Père André Giret est décédé à l’âge de 99 ans, le 01 Juillet 2020, à la maison de retraite de Saint-Loup-Lamairé
La célébration des obsèques aura lieu en l’église de Saint-Loup-Lamairé le vendredi 3 Juillet 2020, à 14 heures.
L’inhumation aura lieu au cimetière de Chiché (79)

Hommage du Père Lefebvre

C’est à quelques jours de tes cent ans (le 22 juillet 2020) que tu nous tires ta révérence, André, après tes derniers temps de galère, à l’hôpital de Parthenay, ou en EHPAD, à Saint-Loup, comme tu le souhaitais si fort. On pourrait en effet partager ta vie sacerdotale en deux temps bien distincts.

C ‘est d’abord le curriculum classique des jeunes prêtres après ton ordination au lendemain de la guerre, en 1946 : vicariat à Notre-Dame de Niort, bien vite suivi par une nomination comme curé de la Jarrie, aux portes de Poitiers, de 1947 à 1954, où tu deviens curé de Louzy en Thouarsais, puis du Busseau en 1963, enfin du doyenné de Brioux (c’était à l’époque l’équivalent du canton) en 1969. Remarquons le va et vient ville-rural, Deux-Sèvres et Vienne, avec les durées équilibrées d’une bonne disponibilité pastorale, répondant aux appels du diocèse.

Mais tu laisses ton nom attaché beaucoup plus profondément à ce qui va suivre. Cela commence par la responsabilité du doyenné d’Airvault-Saint-Loup, en 72, à quoi s’ajoute Assais en 77 et Lamairé en 80. Tu es devenu doyen du secteur d’Airvault, mais ton cœur est à Saint-Loup où tu vas vouloir rester jusqu’à la fin. Quelle histoire d’amour entre toi et Théophane Vénard, dont la maison natale et les souvenirs sont si proches du presbytère. La canonisation de Théophane et de ses compagnons martyrs au Viêt-Nam, en 88, les festivités au château de Saint-Loup, ne feront que renforcer ce lien à Théophane, avec l’appui d’une municipalité bienveillante.

Quels souvenirs ? La maison natale bien sûr, les précieux portraits daguerréotypés, rephotographiés et édités, le calice marqué d’un bijou familial, des lettres authentiques, etc… Tu as voulu tout mettre en valeur, avec un montage si souvent passé aux jeunes pèlerins, car il y a aussi les rassemblements annuels avec les MEP (Missions étrangères de Paris) au côteau de Bel Air, le chemin de croix en plein air, sur l’autre rive du Thouet, et l’église paroissiale profite de tout ce renouveau, avec ses reliques, son chemin de croix, et la création d’un grand orgue.

Merci André, pour tout ce que tu as fait, visiblement ou dans le secret des cœurs.

A Dieu André, et « Vive la joie quand même ! »

Jacques Lefebvre

Appels
et recrutements
→  Consulter 

Eglise verte
Initiatives
Consulter

 

Formations
diocésaines
→  Grandir dans la foi

 

Donner
à l'Eglise
→  Participer

Lutter
contre la pédophilie
→  En savoir plus

Horaires
de messes
Trouver 

Le 04 Août 2020