Bienvenue

Edito de la semaine

10 Février 2019 – Année C –

5ème dimanche du Temps Ordinaire

 ********************* 

Dimanche de la Pastorale de la Santé

« J’étais malade et vous m’avez visité» Mt 25,36

À la naissance de l’Église, dès les commencements, se pose la question «Comment prendre soin des plus faibles, des veuves, des enfants, des malades ?» Dans les actes des apôtres, Luc nous rapporte : «qu’il fut choisi sept hommes de confiance et qu’après avoir prié, les apôtres leur imposèrent les mains et leur confièrent ce service». Ac 6,6

Depuis ce moment, quelles que soient la vie, l’histoire de notre Église, jamais ce service ne s’est arrêté. Prendre soin du frère, c’est répondre au commandement de Jésus «Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés, c’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres, que tous vous reconnaîtront pour mes disciples». Jn13,34-35

Dans notre paroisse, comme dans toutes les paroisses du monde chrétien, des personnes s’engagent avec leur prêtre dans cette mission : être témoins du Christ auprès des malades, dans les hôpitaux, les EHPAD, en étant membre d’une aumônerie, ou en rendant visite à des personnes, qui, pour cause de maladie ou simplement de grand âge, ne peuvent plus se déplacer, prendre part à la vie communautaire. Ce service s’appelle Service Évangélique des Malades (S.E.M.). À l’aumônerie comme dans le SEM, ce service a plusieurs aspects : la visite, une rencontre fraternelle, une relation spirituelle, au-delà de la seule amitié humaine, certes très importante, mais ce n’est pas celle de l’envoi en mission de l’Église. Les visites répondent aux besoins relationnels, affectifs et spirituels des personnes. Le visiteur a le temps de l’écoute, il vient à la rencontre d’une personne. À travers lui, c’est Jésus qui vient, qui se donne. Peut-être qu’à la suite d’une visite, la personne demandera-t-elle à recevoir un sacrement : sacrement des malades, de réconciliation, de l’Eucharistie.

L’équipe est importante, certains se sentent appelés pour visiter, d’autres pour emmener les malades de l’hôpital à la messe, d’autres surtout pas à l’hôpital, mais peuvent rendre visite aux personnes chez elles, porter la communion… chacun est particulier, « les charismes » sont divers mais c’est toujours le même Seigneur». 1Co12,14ss

À Saint-Maixent-l’École, l’aumônerie existe à l’hôpital et à la Mothe-Saint-Héray, à la maison de retraite des Fontaines, le SEM n’a plus d’équipe, quelques personnes portent la communion le dimanche après la messe. L’aumônerie comme le SEM ont besoin que de nouvelles personnes les rejoignent. À chacun d’entre nous de se poser la question : «Comment aimerais-je que l’on prenne soin de moi si j’étais seul(e), malade ou empêché(e) de participer à la vie pastorale ?»

Gérard Couturier – Christine Duplessis

  Curé

P. Thierry Delumeau

9 rue de la Calabre 79400 Saint-Maixent l’école

Tél : 05 49 05 52 21

Port : 06 19 16 70 73

Courriel

  Secrétariat paroissial

9 rue de la Calabre 79400 Saint-Maixent l’école

Tél : 05 49 05 52 21

Courriel

  Permanences d’accueil

9 rue de la Calabre 79400 Saint-Maixent l’école

Tous les jours sauf dimanches et jours fériés de 10h à 12h.