Bienvenue

Edito de la semaine

24 Mars 2019 – Année C –

3ème dimanche du Carême

 ********************* 

« Si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même.»(Lc 13,3)

La brutalité de la parole du Christ peut, peut-être, nous surprendre.

Saisissant les deux faits divers que l’on rapporta à Jésus, il n’hésite pas à prévenir les hommes de ce qui les attend : pas de conversion, c’est la mort assurée.

La parabole du figuier ajoute un élément supplémentaire :la conversion doit produire du fruit à l’image d’un bon figuier qui donne du fruit. Ainsi, la conversion n’est pas seulement notionnelle, c’est-à-dire qu’il ne suffit pas de dire : je crois, encore faut-il que ma foi soit agissante, et porte en conséquence du fruit. Autrement dit, ma foi doit me conduire à des actes d’amour, de charité, à l’instar de ce que dit Saint Jacques dans son épître : « Montre-moi donc ta foi qui n’agit pas ; moi, c’est par mes actes que je te montrerai ma foi. » (Jc 2,24)

Il nous faut ajouter un autre élément : la persévérance, autrement dit la fidélité. Saint Paul aux Corinthiens, dans la seconde lecture, nous met en garde : « Celui qui se croit solide, qu’il fasse attention à ne pas tomber. » (1 Co 10, 12)

En ce temps de carême, au cours duquel nous sommes invités à la pénitence, au retournement du cœur, Jésus nous rappelle qu’il est le Dieu ineffable, celui qui se présente à Moïse (dans la première lecture) sous le nom « Je suis qui je suis », celui qui sera invoqué d’âge en âge, celui qui n’oublie jamais sa grâce. Sans cesse devant la face du Père, monte l’offrande de la vie de son Fils en Croix, dans une étreinte d’amour miséricordieuse pour chacun des hommes. Nous ne devons jamais l’oublier.

Quelques soient nos épreuves, nos doutes, nos incertitudes, ou encore face aux scandales de toutes sortes qui secouent l’Eglise et le monde, Jésus nous redis : « Prenez courage, j’ai vaincu le monde » (Jn 16,33) Le Christ demeure notre boussole sûre, inébranlable, puisque la Croix est « le trophée » du Christ qui ne lui sera jamais ravi. Il nous invite à dire avec Sainte Faustine : « Jésus, j’ai confiance en toi ».

Aussi, ne l’oublions pas, notre Mère du ciel est là pour nous porter, comme la Sainte Eglise, nous a portés sur les fonts baptismaux pour nous enfanter à la foi. La Vierge Marie nous redit avec Lucie : « Mon Cœur Immaculé sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu’à Dieu. » (13 Juin 1917)

Bonne semaine à tous.

Abbé Thierry Delumeau.

 

  Curé

P. Thierry Delumeau

9 rue de la Calabre 79400 Saint-Maixent l’école

Tél : 05 49 05 52 21

Port : 06 19 16 70 73

Courriel

  Secrétariat paroissial

9 rue de la Calabre 79400 Saint-Maixent l’école

Tél : 05 49 05 52 21

Courriel

  Permanences d’accueil

9 rue de la Calabre 79400 Saint-Maixent l’école

Tous les jours sauf dimanches et jours fériés de 10h à 12h.