Bienvenue

Edito de la semaine

15 Septembre 2019 – Année C –

24ème dimanche du Temps Ordinaire

 ********************* 

« Un Père Miséricordieux »

Les lectures de ce dimanche nous révèlent un Dieu qui pardonne, qui ne se lasse jamais de faire miséricorde. Dans le livre de l’Exode (1ère lecture), le peuple Hébreu – libéré de l’esclavage par Dieu – se détourne de Lui et se prosterne devant une idole «un veau d’or». Devant lasupplication de Moïse, le Seigneur renonce à le châtier. Il découvre alors que malgré les infidélités des hommes, Dieu demeure toujours fidèle à ses promesses : Il est pardon et miséricorde.

Dans la seconde lecture, Saint Paul nous donne son propre témoignage. Lui, qui a passé une partie de sa vie à persécuter les chrétiens, a fait un jour une rencontre extraordinaire qui a complètement bouleversé son existence. Il est alors devenu un grand témoin de la foi et a compris que le Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs.

L’Évangile nous montre également cette miséricorde de Dieu et sa joie de retrouver le pécheur qui revient à lui. Par ces trois paraboles, celles de la brebis perdue, de la pièce perdue et du fils perdu, Jésus veut nous faire comprendre qu’Il est venu chercher et sauver ceux qui étaient égarés. C’est le péché qui nous éloigne de Dieu. L’enfant prodigue a quitté sa maison où il vivait le bonheur, la sécurité, la sérénité et a dilapidé l’héritage de son père. Mais le cœur ouvert de son père reste un appel pour son fils ; appel qui fera son œuvre. Il guette son retour, court pour l’accueillir à bras ouverts, lui pardonner son détournement et fêter joyeusement son retour. Ce retour du fils prodigue est le fruit d’un long chemin personnel dans son cœur ; un chemin de conversion.

Ne sommes-nous pas nous-mêmes parfois la brebis égarée, le fils perdu ? Le Seigneur, Lui, ne nous abandonne jamais. Il est patience et toujours à l’action dans les cœurs ouverts à sa miséricorde. Il nous prend tendrement par la main comme un père et nous ramène sur le droit chemin. L’Évangile nous demande d’apprendre à pardonner, à ne pas jalouser, à tendre les bras et à accueillir sans jugement tous nos frères qui se sont éloignés du Peuple de Dieu.

Nous avons tant besoin de la Miséricorde du Seigneur ; c’est pour cela qu’Il nous a enseigné la prière du NOTRE PÈRE.

Marie-Christine LACROIX

  Curé

P. Thierry Delumeau

9 rue de la Calabre 79400 Saint-Maixent l’école

Tél : 05 49 05 52 21

Port : 06 19 16 70 73

Courriel

  Secrétariat paroissial

9 rue de la Calabre 79400 Saint-Maixent l’école

Tél : 05 49 05 52 21

Courriel

  Permanences d’accueil

9 rue de la Calabre 79400 Saint-Maixent l’école

Tous les jours sauf dimanches et jours fériés de 10h à 12h.