Édito du Père Jérôme de la ROULIÈRE

Paroisse St Jean-Paul II en Bocage      

Dominicale du 22 Septembre 5 Octobre 2019

                    Les sourds existent, je les ai rencontrés

Congrégation des Sœurs de la Sagesse à Saint Laurent sur Sèvre

Ce handicap est invisible. La quinzaine de sourds présente à la retraite chez les sœurs de la Sagesse du 24 au 31 Août a insisté sur ce sentiment d’étrangeté quand ils prient avec des entendants. On estime à plus de 4 millions de personnes qui sont atteintes à un degré plus ou moins élevé, soit 6 à 8 % de la population française. 2 millions de personnes sont malentendantes légères, 1,8 million sont atteintes de surdité moyenne, 200 000 sont sourdes profondes. A St Laurent plus que des considérations statistiques, ce fut la joie d’être ensemble avec une interprète Corinne, venant d’Albi et professionnelle en langue des signes.

« Le P Jérôme de la Roulière a commenté le texte du pape François publié à la Toussaint à raison de deux causeries par jour.  » Il faut faire attention à parler en synchronie avec l’interprète sans trop de nom propre ce qui demanderait d’être épelé. « C’est comme une retraite habituelle avec le silence, mais le repas face à un écran pour voir des diaporamas. Une expérience forte qui fait grandir dans la confiance à la Parole de Dieu qui peut toucher tous les cœurs. »

                                                        Témoignage d’un participant

Si vous connaissez des sourds, dites-leur qu’il existe des lieux chrétiens pour eux

Le diocèse de Paris a embauché une femme sourde pour animer cette pastorale

Agnès KHOUAS-PETIT, A voir sur

https://www.paris.catholique.fr/-sourds-et-malentendants-.html

Les bonnes volontés peuvent toujours se lancer comme cette initiative pour l’Évangile du dimanche en langue des signes.

https://www.youtube.com/channel/UCgPxLUNSaP6GKsbntEAL6xg

Une association nationale

http://relaisourds.e-monsite.com/