Sainte Croix Migné-Auxances


Communauté locale de Sainte-Croix de Migné

Pour tous renseignements, vous pouvez contacter le centre pastoral :

21 rue du Centre – 86440 Migné-Auxances

Tél. : 05-49-51-77-38

Adresse E.mail de la Paroisse : paroissebienheureusemarielouise@diocese-poitiers.fr

Délégué Pastoral Maurice Monange 06 78 84 30 53 mauricemonange86@gmail.com
Délégué à la vie matérielle Louis-Marie Ferré 05 49 54 44 27 / 06 79 04 17 55 ferre86@wanadoo.fr
Déléguées à l’annonce de la foi Marie Claude Blanchard 05 49 51 69 40/ 06 80 36 04 11 blanchard-family@wanadoo.fr
Marylène Pellizzari 05 49 51 51 05 Bernard.pellizzari@wanadoo.fr
Déléguée à la prière Läetitia Robert  05 49 56 73 88 / 07 50 41 41 64  ethanaelrobert@gmail.com
Déléguée à la charité Denise Savary 05 49 51 79 87 denise.savary@yahoo.fr

;

eglise-01 Ancienne église St Pierre ès Liens, réorientée vers l’ouest et agrandie en forme de croix suite à l’apparition d’une croix le 17 décembre 1826.

A l ‘occasion des célébrations du centenaire de l’apparition en 1927, l’église a été entièrement rénovée par l’architecte André Ursault.

Tout son décor intérieur date de cette période, de 1927 à 1933, date à laquelle Marie Baranger a complété la décoration du choeur par une grande fresque représentant le sacrifice de la messe, selon la conception « sacrificielle’ de l’époque..

 

       logo-invent-nouvelle-aquitaine

Sa spécificité, Migné la doit à un événement exceptionnel survenu le 17décembre 1826. Il s’agit de l’apparition d’une croix ; une croix différente des autres ; une croix non pas dressée comme un crucifix mais couchée et lumineuse ; une croix étendue par-dessus la foule.

La première conséquence de ce miracle a été la conversion des paroissiens qui se sont réconciliés entre eux et avec Dieu, malgré toutes les moqueries d’une certaine presse.

L’Église, si attaquée pendant la période révolutionnaire a accepté avec joie, ce signe de la bienveillance divine. Pour l’immortaliser, l’évêque de Poitiers a entrepris de reconstruire l’église en forme de croix et de l’orienter dans le sens de la croix miraculeuse.  Et pour rendre le souvenir plus réaliste  encore, on a fixé au-dessus de nos têtes cette grande croix.  Elle a été offerte par I’évêque d’Orléans mais a été conçue à Paris, par le Comte de Cassini, membre de l’académie des sciences qui proposait dès 1827 que «  dans la nef de I’église de Migné et dans la même direction où fut montrée la croix lumineuse, une croix de vingt pieds de long, d’un bois léger, peu épais, mais bien dorée, soit suspendue horizontalement… ».

La dévotion à la croix de Migné n’est plus aussi visible qu’autrefois et le pèlerinage ne draine plus les foules.

Mais le signe de cette croix est toujours là au-dessus de nos têtes, dans l’église, alors que la croix miraculeuse était apparue, hors de l’église, sur la route qui mène à Auxances, comme une invitation à ne pas rester blotti à l’intérieur de l’église mais à aller rejoindre tous nos frères à l’extérieur, « sur les routes des hommes » où le Seigneur nous attend.

Pour nous aider à approfondir le message de cette croix lumineuse, et pour le suivre, comme les mages ont suivi le message de leur étoile, nous avons la chance d’avoir sur la paroisse :

– Les Sœurs de Salvert, qui, à la suite de leur fondateur, le Père Gaillard, ordonné diacre le jour même de l’apparition , nous donnent l’exemple et nous guident vers les plus pauvres, les plus petits, avec simplicité et humilité.

– Et, au cœur d’Auxances, les Carmélites, qui nous soutiennent par leur prière et nous invitent à nous arrêter pour réfléchir, méditer, et mieux comprendre les signes que Dieu nous envoie.

Sans oublier que cette croix couchée est « comme la main protectrice de Dieu étendue sur ses enfants » .

André Onimus

 le 5/01/2003

BML-Appari- Croix-Migne

Voir feuillet apparition de la croix (Migné-Auxances Mémoires)

Diaporama apparition de la Croix à Migné

Le territoire

migneMigné-Auxances, commune de 6000 habitants, est située à l’ouest de Poitiers et fait partie de la communauté urbaine. La commune s’étend sur 2.895 hectares et regroupe une trentaine de lieux-dits. Elle est traversée par la route nationale 147 qui relie Saumur à Limoges. Le site de la commune est caractérisé par la vallée de l’Auxances et par des coteaux culminant à 132 mètres, dont les plus importants constituent les Lourdines.

Vue du ciel, Migné-Auxances se présente comme une belle parure verte qui couronne Poitiers. C’est une commune très étendue dont I’Auxance, fait l’unité en serpentant, d’ouest en est, entre ses divers bourgs. Seul, le secteur de la Folie, à l’est, échappe à cette belle unité, séparé du restant de la commune par l’autoroute, et la ligne du T.G.V.

L’agriculture, où la vigne, avec près de 300ha, tenait une place de choix jusqu’à I’invasion du phylloxéra, en 1878 et l’exploitation des carrières des Lourdines, jusqu’au début du 20′ siècle, ont fait la richesse et la renommée de Migné. Malgré l’urbanisation galopante de ces dernières années, il reste encore près de 2.000ha de superficie agricole exploités par une douzaine d’agriculteurs vivant de la culture et de l’élevage.

Ce vaste territoire faisait partie, déjà bien avant la Révolution, de la paroisse de Migné qui dépendait alors de l’abbaye de Montierneuf. En 1792, la paroisse devient commune. Mais ce n’est que le 10 juin 1951 que prend officiellement le nom de « Migné-Auxances », déjà adopté par la poste depuis 1897. Un petit lifting rattache le village et l’abbaye de Fougères avec ses 26 habitants, à la paroisse de Cissé, en 1957 et à la commune de Cissé en 1968.

Pour en savoir plus:      Deux mots d’histoire

                                       Présentation de la ville