La ruche de prière

Synode Sans frontières

Tu connais, Seigneur,
nos capacités à nous murer dans nos certitudes,
nos habitudes à cloisonner nos activités
et toutes nos envies de nous enfermer dans le silence.

Mais Toi, Seigneur, tu es Celui
qui construit des ponts plus que des murs,
qui dépasse les frontières infranchissables,
et qui unit ce qui est séparé.

Alors donne-nous, pour mettre en œuvre notre synode,
de croire en ton indivisible présence en notre monde comme en chacune de nos vies,
de ne diviser que pour partager ce que tu nous donnes
et de favoriser la communion dans notre Église diocésaine. Amen.

Télécharger la prière (PDF)

Les Béatitudes : Dieu veut notre bonheur !

 « Heureux les pauvres en esprit car le Royaume des cieux est à eux »
Jésus ne parle pas ici de ceux qui sont dénués d’intelligence.  Il ne condamne pas non plus la richesse.
Il nous encourage à rester libre par rapport à l’argent, à toujours garder un coeur de pauvre car quand le cœur se sent riche, il est tellement satisfait de lui-même qu’il n’y a plus de place pour la Parole de Dieu, pour aimer nos frères ni pour jouir des choses les plus importantes de la vie (n°68)

 « Heureux les doux, car ils possèderont la terre »
Jésus-Christ qui veut notre bonheur, nous dit que si nous vivons tendus, prétentieux par rapport aux autres, nous finissons par être fatigués et épuisés. Mais si nous regardons leurs défauts avec tendresse et douceur, sans nous sentir meilleurs qu’eux, nous pouvons les aider et nous évitons d’user nos énergies en lamentations inutiles (n°72)

 « Heureux les affligés, car ils seront consolés »
Ici Jésus-Christ  nous interpelle sur un monde qui ne veut pas pleurer, qui préfère ignorer les situations douloureuses, les dissimuler, les cacher, qui s’ingénie à fuir les situations de souffrance (n°75). Or la personne qui voit les choses comme elles sont réellement, qui  se laisse transpercer par la douleur et pleure dans son cœur, est capable de toucher les profondeurs de la vie et d’être authentiquement heureuse. En ayant le courage de partager la souffrance des autres, en la soulageant, elle donne aussi du sens à sa propre vie (n°76)

 « Heureux les affamés et les assoiffés de la justice, car ils seront rassasiés »
Avoir faim et soif sont des expériences très intenses, parce qu’elles répondent à des besoins vitaux et sont liées à l’instinct de survie (n°77). Jésus-Christ nous dit qu’il est vital pour chacun de nous d’être juste dans ses décisions au quotidien, fidèle à la volonté de Dieu par toute sa vie. Cet ajustement quotidien à Dieu ne manquera pas de se manifester dans notre recherche de justice pour les plus pauvres et les plus faibles (n°79).

 « Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde »
La miséricorde c’est à la fois aider et servir les autres, mais aussi pardonner et comprendre. Matthieu le résume dans la règle d’or : « Ainsi, tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-mêmes pour eux » (7, 12) (n°80)

« Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu »
Quand le cœur aime Dieu et le prochain, quand telle est son intention véritable et non pas de vaines paroles, alors ce cœur est pur et peut voir Dieu (n°86)
« J’aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, s’il me manque l’amour, je ne suis rien » dit St-Paul dans sa 1ère lettre aux Corinthiens (13, 2)

 « Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu »
Le monde des ragots, fait de gens qui s’emploient à critiquer et à détruire, ne construit pas la paix. Ces gens sont au contraire, des ennemis de la paix et aucunement bienheureux. La diffamation et la calomnie sont comme un acte terroriste : on jette la bombe, on détruit, et l’agresseur reste heureux et tranquille (n°87)

 « Heureux les persécutés pour la justice, car le Royaume des cieux est à eux »
Ce n’est pas parce qu’on s’attache à vivre l’Evangile que tout nous devient favorable comme par magie (n°91). Bien au contraire parfois, car, pour vivre pleinement le commandement de l’amour qui va trop souvent  à contre courant de la société, il nous faut parfois endurer des peines et des souffrances (n°92) qui sont le prix à payer (la croix à porter) pour ne pas sombrer dans une obscure médiocrité et mener une vie véritablement digne de l’Homme (n°90).

 

Méditations du Pape François sur les Béatitudes (Matthieu 5, 3-12)
dans son exhortation apostolique « La joie et l’allégresse » (avril 2018)

 

Télécharger la prière en PDF.

Vois ton Eglise en synode !

 

Seigneur Jésus,
Vois ton Eglise en synode !

Comme tu l’as fait sur les routes de Palestine,
tes disciples, aujourd’hui, cheminent et rencontrent.
Ils écoutent leurs contemporains
et cherchent à comprendre ce qui se joue profondément dans l’existence de chacun.

Comme tu l’as fait selon le témoignage de l’Evangile,
tes disciples, aujourd’hui, se mettent à l’écoute des Ecritures,
y entendent une parole qui donne à vivre et veulent partager cette vie qui ne passe pas.

Seigneur, nous te confions les travaux de la prochaine assemblée synodale.

Qu’elle soit vraiment au service de la mission,
fidèle à l’Evangile,
audacieuse et réaliste dans ses propositions.

Que l’Esprit lui-même nous inspire,
Qu’il rende féconde notre réflexion et fructueuse nos actions.

Nous voulons que ce synode manifeste ta gloire et ta miséricorde.
Que l’Esprit lui-même nous guide
pour que ton Nom soit manifesté aux hommes et qu’ils t’accueillent, Toi, le Fils du Père.

Eric Boone

Télécharger la prière (PDF)

Prière à l’Esprit-Saint

 

Esprit-Saint, viens renouveler nos vies
Que ton Amour précède nos efforts, que ta lumière illumine nos obscurités.
Toi qui peux toucher le cœur de chacun, fais-nous passer de la peur à la confiance ;
Sois vraiment Dieu dans notre vie, sois la nouveauté́ qui transfigure.

Esprit du Père et du Fils, renouvelle notre prière
Pour aller au large, apprends-nous à revenir sans cesse à la source.
Sans toi nous ne pouvons pas prier.
Avec toi nous rejoignons la prière de Jésus :
Émerveilles, nous osons dire : « Père » et lui confier tous nos frères de la terre.

VIENS SEIGNEUR ACCOMPLIR TES MERVEILLES AUJOURD’HUI.

Esprit créateur, renouvelle notre existence quotidienne
Que Marie de Nazareth nous aide à vivre nos engagements à la manière de Jésus,
Et à partager sa préférence pour les petits et les pauvres.

Esprit de Pentecôte, renouvelle notre ardeur à témoigner de la foi
Pour marcher sur des Chemins de Bonne Nouvelle,
Donne-nous la grâce de discerner les attentes des autres
Et de trouver les chemins du partage avec eux.

VIENS SEIGNEUR ACCOMPLIR TES MERVEILLES AUJOURD’HUI.

Esprit-Saint toi qui fais l’Église, renouvelle nos communautés
Par tes dons, puissions-nous servir les enfants et les jeunes,
les pauvres et les malades, les jeunes adultes et les familles,
Ceux qui cherchent ou ne croient pas…

Esprit de communion, renouvelle la fraternité́ dans nos équipes
Renforce les liens d’unité́ et de collaboration
Entre laïcs et prêtres, diacres, consacrés et Évêque
Ensemble, permets-nous de garder foi et confiance et de cheminer dans l’espérance.

VIENS SEIGNEUR ACCOMPLIR TES MERVEILLES AUJOURD’HUI.

Esprit de nouveauté́, sois la jeunesse de notre Église
Que les jeunes aient toute leur place dans nos communautés
Aide-nous à discerner et répercuter l’appel que Dieu adresse à chacun.

Esprit-Saint, toi qui fais toutes choses nouvelles
En ce temps de synode, nous te confions le renouvellement de notre Église diocésaine.
Fais de nous des serviteurs passionnés de ton Évangile
Donne-nous l’audace de projets ambitieux et la patience de leur mise en œuvre.

VIENS SEIGNEUR ACCOMPLIR TES MERVEILLES AUJOURD’HUI.

 

Sr Michèle Nard

Télécharger la prière (PDF)

Jésus m’a visité

Dans le monde où je m’activais,
Tu m’as rejoint pour m’épauler.
« Recommence au loin s’il te plaît ».
Et mes travaux ont fructifié.
Comment puis-je te remercier ?

« Retire-toi pour me prier,
Puis remets toi vite au labeur,
Tu ne connais pas le jour, l’heure.
Dépasse les cris et les pleurs,
Ne sois jamais loin de mon Cœur ».

Je me trouvais dans la vallée,
Quand je t’ai entendu parler.
Tu étais loin, ta voix si près.
Elle ne m’a jamais quitté,
Même si j’ai pu m’éloigner.

« Heureux êtes-vous, tu disais,
Quand vous vous mettez au labeur,
Vous ne connaissez pas mon heure.
Dépassez les cris et les pleurs,
Ne soyez pas loin de mon Cœur ».

Crucifié, du haut de la Croix,
Tes yeux se sont posés sur moi.
Tu m’as confié : « Regarde-moi ».
À genoux, au bas de la Croix,
Mes yeux ont parcouru le Bois.

Je T’ai dit : « Que veux-tu de moi ? »
« Remets-toi encore au labeur,
Tu ne connais pas le jour, l’heure.
Dépasse les cris et les pleurs,
Ne sois jamais loin de mon Cœur ».

 

Nicolas, Paroisse Saint-Martin

Télécharger la prière (PDF)

Prier avec le calendrier de l’Avent

Durant le temps de l’Avent, le secrétariat du Synode vous a invité à prier avec les personnes du diocèse.

Les textes qui vous y retrouverez sont des histoires vécus relatées dans les remontées des consultations du Synode.

Apprends-nous Seigneur

Seigneur Jésus, cette année pastorale est déjà bien commencée
Apprends-nous comme toi à regarder et à aimer,
Apprends-nous comme toi à écouter sans juger
Apprends-nous comme toi à vivre les relations dans la simplicité et le dialogue

Que de rencontres à venir, nous te les confions
Fais-nous la grâce de discerner ta présence en toute personne rencontrée
Joies et peines partagées, nous les porterons ensemble dans la prière !

Nous croyons que ton esprit est à l’œuvre en toute vie, dans l’autre et en nous. Quelle grâce ! Merci Seigneur !

Équipe diocésaine de la Liturgie

Télécharger la prière (PDF)

Envoie-nous

Envoie-moi, Marie mère Sainte
De doux messages de ton ciel
Dis-moi que là-haut il fait beau
Et que l’Amour est éternel
Dis moi aussi que les oiseaux
Qui savent tous voler si haut
Grâce aux battements de leurs ailes
Participent ainsi de la grâce
Qui illumine notre vie.

Mme Filhol Marie-France,
Paroisse Saint-Jacques des hauts de Poitiers - Mai 2017

Télécharger la prière (PDF)

Prière à Marie

Marie,
moi qui ne priais guère,
moi qui ne savais pas
les longs chapelets, les litanies
ça n’était pas pour moi.

Et puis
j’ai eu si peur, j’ai eu si mal,
je me suis mise à réciter
tous ces mots que l’on te donne:
Rose Mystique, Arche d’Alliance

Inlassablement,
avec respect, avec humilité,
Vierge très humble, Mère de l’espérance,
malgré la peine et la fatigue,
comme un noyé s’accroche à une branche.

Et ils ont coulé comme une eau vive,
comme une pluie bienfaisante
sur la terre aride de mes tourments.

Marie,
Reine des Anges, Etoile du matin,
tous les mots de ta beauté
avec joie je les égrène
comme autant de fleurs à tes pieds.

Marie, Vierge Sainte, ma douce Mère,
Marie, ne lâche pas ma main.

Marie-Christine Poisson
 Paroisse St Jean-Charles Cornay Loudun

Télécharger la prière (PDF)

Merci à vous

Merci à vous mes frères et soeurs chrétiens,
Vous qui êtes là, solides et simples,
Enracinés dans la foi depuis toujours,
Prêts à partager la joie qui vous habite.

Merci à vous qui m’avez accuillie
Sans rien me demander.
Pèlerins de votre vie, humbles et confiants
Qui marchez d’un pas régulier
La lumière au fond des yeux.

Vous m’avez ouvert en grand
Les portes de la maison
Sans rien me demander
Comme si j’étais là depuis toujours,
Moi qui revenais de loin,
Je m’étais perdue en chemin.

Vos sourires et votre joie
Simple et fraternelle
M’ont bouleversée et mis le coeur à nu.
Merci à vous, frères et soeurs,
Jamais plus je n’irai voir ailleurs.
Vous êtes ma famille
Et nous avons le même Père.

M.Christine Poisson
Paroisse St Jean-Charles Cornay Loudun

Télécharger la prière (PDF)

Le sourire de l’ange

Dans cette église, un ange semble veiller sur la statue du sacré cœur.
Il n’a pas eu la chance d’être de ceux qui louent le Seigneur en tout temps, qui chantent sa gloire, du haut du paradis.
Ce petit ange a vu sa course céleste clouée au sol par ses deux ailes faites de pierre.
Et pourtant, il sourit.
L’église est vide, bien souvent…
La liturgie n’est pas toujours merveilleuse, à cause des faiblesses humaines, bien maladroitement…
Mais sa bouche semble se fendre d’un sourire plus doux de jour en jour.
On s’interroge…. On le regarde…. On le questionne… Mais que peut nous dire un petit ange de pierre ?

A bien y regarder, son sourire ne s’adresse pas aux statues, quoique très belles, de pierre et de plâtre.
Non, son regard va bien au-delà. Par delà les chaises, l’encens et les vitraux, le confessionnal et même l’autel.
Bien plus loin, bien plus près du Christ, au creux de cette rencontre qui se déroule. Un samaritain d’aujourd’hui, laissant son cœur parler, vient en aide à cette personne triste et perdue. Et l’ange sourit.
La personne triste et perdue vient d’offrir un sourire, le même que celui de l’ange de pierre. Un sourire qui vient relever le samaritain, qu’on croyait si solide, et qui se met à pleurer. Et la main posée sur l’épaule inverse les rôles : celui qui soutenait devient celui qui est porté, celui qui souffre devient celui qui apaise.
Beauté d’une rencontre entre frères, où le désir d’aider devient lieu d’une vraie rencontre, d’un échange, qui permet à chacun de faire grandir l’autre.
Et l’ange sourit, de voir Dieu à l’œuvre dans la faiblesse des hommes.

Anne Malagu

Télécharger la prière (PDF)

Poème pour le synode

Et voilà le synode est en route
pour lever nos doutes
et nous mettre en route
pas à pas coute que coute
que nos rencontres nous menent
vers l autre Amen
Dieu est au milieu de nous
Il nous donne rendez-vous
Dans chaque partage
de chaque peine il nous menage
et cela nous engage
à connaitre Son message
Dans notre fraternité,
s’exprime chaque handicapé
sur l’amour qui nous lie
et sur l’amitié
il nous fait avancer
Que le Seigneur
soit dans votre cœur
Avançons
Partageons
Aimons
Pour grandir et s’investir
Il nous apparaitra comme aux apôtres sur la route de nos vies

Michel charrier

Télécharger la prière (PDF)

Livre de la parole ouvert, posé sur un tissu en relief. Prière en lien avec la Croix, en lien avec Vendredi Saint

« Seigneur ce soir, ce sont nos mots qui font échos
Des émotions qui rebondissent au fond de nous …

Nous avons signifié ta présence par ce livre ouvert,
Ouvert pour nous accueillir,
Ouvert pour nous ouvrir, être en éveil les uns les autres
Ouvert car tu fais chemin avec nous.

C’est une journée particulière, car nous sommes Vendredi,
Vendredi Saint
Ce livre ouvert, c’est aussi tes bras Seigneur,
qui s’ouvrent à nous, comme tu as pu l’être sur la croix.
Dans toute ta souffrance , tu as porté toute l’humanité avec Toi
et tu continues à nous porter aujourd’hui

A travers nos prières que nous allons déposer, dans la silence de cette fin de journée,
Tu continues à nous porter, tu ouvres tes bras pour prendre chacun là où il est ,
pour accueillir nos joies, nos remerciements, nos faiblesses, notre humanité,
Merci Seigneur »

 Isabelle - Paroisse St Hilaire en Bocage

Télécharger la prière (PDF)

Seigneur aide-nous

En janvier, c’était la rentrée pour le synode, mais je n’avais pas encore fait mon cartable (cartable, ça date, je sais…mais j’assume !)

Seigneur je te demande de m’aider, de nous aider ….peut-être que je ne suis pas le seul paresseux !… à nous mettre au travail.

Aide-nous à accrocher au porte-manteau toutes nos certitudes, à remiser dans nos casiers tous les « il faut que », les « y ‘a qu’à », les « il faudrait », les « si c’était moi »…..

Aide-nous encore à y ranger définitivement les « c’était mieux avant » et les « je n’y comprends plus rien »….

Aide-nous à faire une vraie rentrée, les mains ouvertes prêtes à donner et à recevoir, les oreilles ouvertes prêtes à entendre sans juger, le cœur ouvert prêt à dialoguer.

Alors, Seigneur, avec ton aide, nous pourrons faire plus de route avec les autres. Bien sûr, au début, nous nous sentirons un peu dépouillés de notre « vieille » génération que nous connaissons si bien, mais tellement heureux de nous retrouver ensemble avec d’autres générations.et de devenir ainsi et aussi une « nouvelle » génération… sans cartable trop bien rangé !

Francis Papazian - Paroisse de la Trinité

Télécharger la prière

Donne-moi la force

Seigneur donne-moi la force.
Non pas la force physique qui me ferait me tenir debout.

Donne-moi Seigneur la force intérieure, celle qui permet de vivre tout ce que tu me donnes à vivre : les joies comme les peines, les plaisirs comme les douleurs.

Je sais, Seigneur que tu ne m’abandonnes jamais. Si je te crois loin de moi, je te demande pardon. Permets-moi de ne pas tout comprendre: quand je vois un pauvre dans la rue cassé par la vie ou un enfant qui souffre d’une grave maladie ou quand je vois un couple en difficulté, cela tu le sais Seigneur, que c’est difficile pour moi à admettre. Alors donne-moi de t’offrir cette incompréhension, cette souffrance intérieure qui me mine et m’empêche parfois d’avancer.

Je te confie tout ceux que j’aime et tout ceux avec qui je travaille, particulièrement ceux qui te cherchent et qui ont du mal à te trouver, donne-leur la lumière, montre-leur ta présence dans chacune de leur vie. Je te confie tous ceux qui me veulent du mal, apprends-moi à les aimer, car tu n’es qu’amour, tu ne veux rien d’autre que la Paix et la joie dans le cœur de chacun. Donne-moi l’humilité pour rendre grâce de Ta présence dans ma vie.
Je te confie aussi tout ceux qui sont dans le besoin d’un travail, de nourriture ou de logement, donne-leur de se confier à toi pour que tu leur donnes tout ce dont ils manquent.

Vincent Bureau - Paroisse Notre Dame de Niort

Télécharger la prière

Il y a mille façons de ne pas vivre l’Évangile tout en se disant croyant, il y a mille façons de vivre l’Évangile tout en étant en recherche, en marge de l’Église. Que le Seigneur fasse de nous des passeurs d’Évangile quelle que soit notre route.

Passeur d’Évangile

Seigneur, je veux te rendre grâce
Pour celle qui dans ma famille
Avec la simplicité de sa foi
Très tôt m’a conduite vers toi.
Une grand’mère et sa petite fille,
Pour moi un temps de grâce.
Elle m’a transmis tant de prières
Que je partage toujours avec mes frères.
Ce sont autant de dons de ton amour
Même si je t’oublie certains jours.

Ida était humble et modeste
Comme cette prière du reste,
Mais dans la nuit obscure de l’âme
Elle m’a transmis une flamme.
Pour elle je te rends grâce.
Apprends-moi à être passeur d’Évangile
Pour les générations qui me suivent,
Mes mains ne sont certes plus agiles,
C’est que je touche bientôt l’autre rive.
Seigneur, tu sais que j’ai souvent peur
Mais fais que je sois un relayeur
Qui pour ce synode se remette à courir,
Et passe son relais à des mains d’avenir.

E.Chaumeron Papazian

Télécharger la prière

Les couleurs du Synode

Seigneur,
A l’aube de ce temps de Carême,
Tu m’offres de m’ouvrir à la rencontre
De m’ouvrir aux générations nouvelles.

Dans le logo de ce synode,
Toute une foule de visages,
Comme un vitrail aux mille couleurs.

J’y mettrai le rouge de mon amour et de mon enthousiasme
Le mauve de mes peines et de mes deuils
Le vert de mes espoirs et le rose de mes rêves
Le bleu ou le gris de mes engagements ou de mes luttes
Le jaune et l’or de mes moissons

Je réserverai le blanc pour les jours ordinaires
Et le noir pour ceux où tu seras absent
Je cimenterai le tout par la prière de ma foi
Et par ma confiance sereine en toi.

Seigneur je te demande simplement d’illuminer
De l’intérieur ce vitrail de ma vie
Par la lumière de ta présence
Et par le feu de ton esprit de vie

Ainsi, par transparence
Ceux que je rencontrerai,
Y découvriront peut-être
Le visage de ton Fils bien aimé
Jésus Christ notre Seigneur.

Amen

Prière librement inspirée d’un poème de Gaston Lecleir, "Rythmes et spirales vers Dieu"
Editions du Moustier -1995 - p.80

Télécharger la prière 

Générations ?

Nouvelles générations de famille, nouvelles générations de jeunes vivant sur les réseaux sociaux, nouvelles générations d’immigrés ou de réfugiés, nouveaux recommençant ou nouveaux chrétiens adultes, nouvelles générations de jeunes retraités, nouvelles générations sans travail,

La liste est longue et chacun d’entre-nous peut en rajouter

Ces générations ont des modes de vie différents, des centres d’intérêt nouveaux peut-être trés éloignés des nôtres.

Seigneur, tout au long de la route de ce troisième synode, garde-nous attentifs à tous nos frères qui sont à la périphérie de notre Église et donne-nous l’audace de les rencontrer pour enrichir notre Église à leur contact .

 

ALAIN PAPAZIAN - Paroisse de la TRINITE - POITIERS

Télécharger la prière

Prière pour le Synode

Dieu, notre Père, nous te rendons grâce pour l’ouverture de ce troisième synode de l’Église de Poitiers qui va permettre d’adapter nos manières d’être des disciples et des missionnaires au temps où nous vivons. Comme les deux précédents, Routes d’Évangile et Serviteurs d’Évangiles, il se situe après un changement d’organisation nécessaire qui ne peut trouver sa pleine efficacité sans adaptation de notre manière d’être des disciples.

Seigneur, Jésus, nous te rendons grâce pour ton Évangile qui doit rester notre guide pour l’adaptation de nos comportements dans le monde d’aujourd’hui.

Esprit Saint, nous te rendons grâce pour le réveil du sens de la foi que tu suscites parmi nous et qui nous fait prendre conscience de notre responsabilité dans l’avenir de l’Église.

ALAIN PAPAZIAN - Paroisse de la TRINITE - POITIERS

Télécharger la prière

Je crois

Je crois en Dieu qui est père de tous les hommes et qui leur a confié la terre.

Je crois en Jésus-Christ qui est venu pour nous encourager et nous guérir, pour nous délivrer et nous annoncer la paix de Dieu avec l’humanité.

Je crois en l’Esprit de Dieu qui travaille en tout homme de bonne volonté.

Je crois que l’homme vivra de la vie de Dieu pour toujours. Je ne crois pas au droit du plus fort, au langage des armes, à la puissance des puissants. Je veux croire que le monde entier est ma maison, je veux croire que le droit est un, ici et là, et que je ne suis pas libre si un seul homme est esclave.

Je ne croirai pas que la guerre et la faim soient inévitables et la paix inaccessible. Je veux croire à l’action modeste, à l’amour aux mains nues et à la paix sur Terre. Je ne crois pas que toute peine soit vaine.

Je ne croirai pas que le rêve de l’homme restera un rêve et que la mort sera la fin. Mais j’ose croire, toujours et malgré tout, à l’homme nouveau.

J’ose croire au rêve de Dieu même : un ciel nouveau, une Terre nouvelle où la justice habitera.

 

Don Helder CAMARA (1909-1999)
Archevêque brésilien d'Olinda et de Recife, dans le Nordeste, une des régions les plus pauvres du Brésil. Avocat des pauvres et Apôtre de la Théologie de la libération et de la non-violence, le procès en béatification de Dom Helder a été ouvert à l'occasion des Journées Mondiales de la Jeunesse 2013.

Télécharger la prière

Le chrétien

Pour les chrétiens, être baptisé, ce n’est pas être arrivé,
C’est prendre le départ !
Ce n’est pas se mettre à l’abri, mais c’est oser partir.
Être baptisé, ce n’est pas s’installer dans la foi,
C’est se mettre en marche.
Ce n’est pas prendre une assurance, c’est prendre des risques.
Le baptême est un voyage.
Être baptisé n’est ni un grade, ni une carrière, ni une promotion.
Le baptême ne fait pas des chefs mais des nomades.
Le chrétien habite en chemin, c’est un vagabond.
Sa seule demeure, c’est la route.
Le chrétien vit dans la poussière des pistes, les pieds dans la boue et la tête aux étoiles.
Le chemin est le livre dans lequel le chrétien apprend à lire Dieu.

Jean DEBRUYNNE
J'ai rêvé d'un Galiléen, éd. Desclée-De Brauwer, 2008

Télécharger la prière

Nos pas dans tes pas

° Seigneur Jésus, je te contemple cheminant sur les bords de la mer de Galilée et appelant tes disciples pour en faire des pêcheurs d’hommes (Mt 4, 18)
Nos pas dans tes pas, que nous soyons des disciples appelants par le témoignage d’amour que nous aurons les uns pour les autres et par la joie contagieuse que procure ton amitié.

° Seigneur Jésus, je te contemple entrant à Capharnaüm, dialoguant avec ce centurion romain dont tu as admiré la foi. (Mt 8,5)
Nos pas dans tes pas, que nous ayons un cœur ouvert à l’universalité de ton amour et que ce chemin parcouru ensemble n’exclut aucune différence de sensibilité, de religion, de culture, qu’il soit la voie de l’unité où tu nous veux.

° Seigneur Jésus, je te contemple parcourant la toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, proclamant la Bonne Nouvelle et guérissant toute maladie et toute langueur dans le peuple. (Mt 4,23)
Nos pas dans tes pas, qu’ils nous conduisent à rejoindre chacun de celui que tu mets sur notre route et nous fassent, avec lui, porter son fardeau. Que nous soyons suffisamment pétris de ta Parole pour lui partager une parole de Vie et lui donner goût du Royaume.

° Seigneur Jésus, je te contemple recherché par les foules que tu prends en pitié et pour qui tu multiplies ta tendresse et ton pain. (Mt 14, 13)
Nos pas dans tes pas, que notre regard ne laisse personne sur le bord du sentier. Que la chaleur de notre accueil soit nourriture et réconfort pour les plus petits que tu aimes et qui ont faim d’amour fraternel.

° Seigneur Jésus, je te contemple toi le Fils, au milieu des enfants, les bénissant, leur imposant les mains en priant. (Mt 19, 13)
Nos pas dans tes pas, que cherchant toujours à faire la volonté du Père, notre charité inventive et enthousiaste nous donne de vivre l’Evangile dans la simplicité du quotidien et dans une communion profonde et vivante avec les générations nouvelles.

° Seigneur Jésus, je te contemple, entrant dans le Temple de Jérusalem et chassant tous les vendeurs, culbutant les changeurs. (Mt 21,12)
Nos pas dans tes pas, que nous soyons ces abeilles qui s’attardent sur les fleurs et non sur les épines ! Que le mal n’ait pas de prise sur nous et que nous ayons assez de grandeur d’âme pour ne jamais fuir le combat de la vérité de l’Evangile, de la justice et de la dignité humaine.

° Seigneur Jésus, je te contemple, traversant Jéricho, attentif au milieu de la foule à Zachée grimpé sur son arbre ; lui le rejeté que tu appelles par son nom et chez qui tu veux demeurer. (Lc 19,1-10)
Nos pas dans tes pas, que nous soyons en éveil de la soif de ceux qui n’attendent que l’étincelle d’une invitation, que l’appel d’un regard, d’un mot, d’un signe, pour se lancer avec joie à ta rencontre et donner un nouveau souffle à leur existence.

° Seigneur Jésus, je te contemple dans la prière que tu adresses à ton Père au soir du Jeudi Saint. Dans cette intimité sublime avec le Père, tu pries pour nous qui sommes à toi et pour tous ceux qui, par les paroles que tu suscites en nous, croiront en toi. (Jn, 17)
Nos pas dans tes pas, que notre vie devienne profonde communion au Père dans l’Esprit et que cette communion, source de toute fécondité, rejaillisse en une prière personnelle et communautaire incessante, vibrant aux dimensions de l’Eglise et du monde.

° Seigneur Jésus, je te contemple à l’heure de ta Passion, quand, sur la croix ton regard croise celui du larron repenti à qui tu promets le Paradis. (Lc 23, 39)
Nos pas dans tes pas, que la route parcourue ensemble en ta présence, vécue avec confiance dans le labeur de l’humble quotidien de toutes nos joies et de toutes nos croix, nous mène au terme de notre pèlerinage, dans la Lumière de la Vie éternelle où tu veux que nous soyons ensemble, avec toi, pour contempler ta gloire.

° Seigneur Jésus ressuscité, je te contemple t’approchant des disciples découragés sur la route d’Emmaüs, cheminant avec eux, leur expliquant les Ecritures, réchauffant leur cœur, te faisant reconnaître à la fraction du Pain. (Lc 24)
Nos pas dans tes pas, que nous puissions faire entrer dans notre vie ceux qui souffrent, parcourir avec eux, là où ils en sont, un bout de chemin ; suffisamment pour que cette marche les amène à te reconnaître dans le Pain de Vie et qu’ils ne cessent de méditer la brûlure de cette rencontre qui leur procurera la vraie joie.

° …

Seigneur Jésus, puisque c’est en marchant que se trace le chemin,
Ensemble, de campement en campement,
avec les générations nouvelles,
que nous gardions nos pas dans tes pas !

Sr Fernandes

Télécharger la prière

Avec les générations nouvelles

Seigneur,
après une année tournée vers ta miséricorde,
accorde-nous le temps de nous arrêter
pour nous mettre en route
avec les générations nouvelles.

Ouvre-nous Seigneur,
ouvre notre cœur, notre bouche et nos oreilles
pour que nos pensées et nos paroles
se tournent vers les autres
et vers les générations nouvelles.

Regarde Seigneur,
nos gestes, nos pas et nos actions
et guide-les à vivre l’Évangile
tout au long de nos rencontres à venir
pour les générations nouvelles.

Accompagne-nous Seigneur,
à vivre l’Évangile tous les jours que tu fais,
en famille, au travail et durant nos loisirs
que nous sentions ton Esprit Saint reçu
pour aller à la rencontre des jeunes et des adultes de nos communautés ;

AVEC LES GÉNÉRATIONS NOUVELLES
VIVRE L’ÉVANGILE.

Jean-Marie JOSEPH

Télécharger la prière

Ô Christ Jésus,
la route est devant nous,
tortueuse, incertaine.
Il nous faut cependant céder à son appel,
quels que soient nos états d’âme.
Qu’avons-nous laissé derrière nous?
Nos ferveurs, nos rêves, nos impuissances ?
Il est difficile de tourner la page
quand un événement vous a secoué.
Nous voudrions tant faire durer l’excitation
et la mobilisation d’un moment.
Mais il nous faut apprendre le travail de deuil
et revenir chez soi
et revenir sur soi.

Heureux sommes-nous
si nous ne sommes pas seuls dans notre marche
et pouvons échanger avec un compagnon de route,
quitte à élever le ton de temps à autre.
La solitude peut être une épreuve trop lourde à porter
au temps de l’individu roi.
La parole échangée nous allège
et rend la route plus familière.
Nous nous comptons par deux,
alors qu’il faut nous dénombrer trois.
En effet tu n’es jamais absent de nos rencontres,
tu habites chacun de nos dialogues
pour les ouvrir à la réalité.
Tu es la Parole à l’origine de toute parole.

Ô viens, Seigneur Jésus,
t’introduire dans nos face-à-face,
viens nous obliger à discerner l’événement,
à creuser la signification de ce qui nous arrive,
à donner de l’élan à nos vies.
Nous croyons avoir tout compris.
Il nous manque la clé de ta venue
et de ton accompagnement
pour remettre de l’ordre dans nos mémoires,
interpréter l’histoire passée et présente,
et laisser la Parole brûler nos vies.

Prière de BRUNO CHENU, DISCIPLES D'EMMAÜS, BAYARD

 Télécharger la prière

“Seigneur Jésus, nous tournons les yeux vers toi.
Tu es la Bonne Nouvelle et son messager,
tu es l’Évangile et l’Evangélisateur.

Sur les routes de Palestine tu as parlé aux foules ;
le plus souvent, tu as entendu l’appel de Zachée,
de Marthe et de Marie, de Bartimée et de combien d’autres,
tu as su t’arrêter auprès de celui qui était seul au bord de la route.

Demain comme aujourd’hui, c’est ce même chemin que tu nous
invites à prendre ; celui de la simplicité d’une rencontre,
d’un temps donné et reçu,
d’un cœur qui apprend à écouter dans la profondeur des paroles et des gestes.

Donne-nous de célébrer le chemin du synode
par ces attitudes simples et humbles.

C’est en elles que naît l’Église du XXIème siècle
comme naquit celle du Ier siècle,
par quelques hommes et quelques femmes
qui prirent la route de la rencontre et de l’estime partagée.

Seigneur, par ton Esprit saint fais grandir en nous
le goût de la joie et de l’émerveillement,
celui d’une vie qui voit ce qui lève dans le paradoxe d’un fruit de vie
cueilli sur l’arbre de la Croix.

Seigneur, tourne-nous vers le Père des miséricordes.

C’est à lui que nous rendons gloire,
vivant avec Toi dans la communion de l’Esprit,
aujourd’hui et pour les siècles des siècles.

Amen.”

Prière de Mgr Pascal Wintzer pour le synode

Télécharger la prière

Prière pour le Synode

Dieu notre Père,
Tu vois notre monde
avec ses joies et ses espoirs
ses tristesses et ses angoisses.

Alors, demain, qu’attends-tu de nous?
De nous risquer en Toi, au vent de l’Esprit, toutes voiles dehors,
ton regard plein nos yeux,
ton accueil plein nos mains,
l’oreille attentive à l’écho des lointains
pour prospecter, explorer le goût de ta nouveauté,
la jeunesse de ton amour.

Que nos cœurs respirent ta tendresse,
oui, la tendresse de ton cœur maternel.

Je voudrais marcher au côté de mon Seigneur
sur le chemin qui mène au Père.
Rien ne saurait m’en empêcher,
J’irai jusqu’au bout.

Ne voudrais-tu pas y marcher, toi aussi?

Amen.”

Prière de la part du chapître  cathédral (novembre 2016)

Télécharger la prière