Le lexique du Synode

#Promulgation

Qu’allons-nous vivre le 11 novembre ? La #promulgation des Actes synodaux.
Promulguer, nous dit le dictionnaire, c’est décréter une loi valable et exécutoire. Le 11 novembre prochain, l’archevêque de Poitiers va décréter que le travail fait depuis deux ans et ses conclusions devient un droit particulier pour le diocèse de Poitiers. Le texte synodal, désormais public, a force de loi. Il devient un texte de référence auquel chacun peut venir puiser pour nourrir et orienter son action.
On le comprend : si la #promulgation est un acte juridique, l’enjeu est plutôt de s’emparer de ce texte pour le faire sien, pour le faire vivre.

#Réception

Recevoir un synode : étrange expression ! On reçoit des amis ou une lettre… mais un synode.
Dans le langage commun, une réception peut évoquer un repas ou un apéritif entre amis. Autrement dit, recevoir désigne avant tout l’inauguration d’une relation. Si je reçois des amis, si je reçois une lettre, c’est le signe d’une relation qui s’engage. On reçoit, de la même façon, un synode, en le faisant sien. Bien sûr, on peut lire le texte des #Actes et le travailler. Mais l’enjeu est encore autre puisque recevoir le synode, c’est le mettre en œuvre. Il s’agit, en quelque sort, de rendre vivant ce texte en le faisant passer dans la chair de l’Église, de passer à l’acte. Pas forcément par de grands projets ni de nouveaux rassemblements. Mais par des choses simples, en proximité, qui donneront une visibilité à ce que nous avons dit.

#Actes

Les #Actes du synode, ou #Actes synodaux sont la trace écrite des travaux du synode. Tant de rencontres ont eu lieu, tant d’échanges ont été organisés, tant de personnes ont pris la parole. Toute cette matière a été consignée, à nouveau discutée et, après un long discernement manifesté notamment par les deux assemblées synodales en février et mai 2018, un texte a été élaboré. Ce texte, une fois promulgué par l’archevêque, constitue les #Actes de notre synode, la trace que nous en gardons, la référence commune. Des #Actes qui nous invitent à passer à l’acte en quelque sorte !

#Visées et #orientations

A la fin de chacun des trois chapitres qui constituent les #Actes du synode, on trouve des #visées et des #orientations. Elles sont l’expression de ce que nous pensons possible de réaliser, le pas que nous croyons possible d’effectuer. Mais si la #visée dit l’horizon jamais totalement atteint, toujours à reprendre, les #orientations veulent indiquer des mises en œuvre plus concrètes, des actions à mettre en place, des jalons qui nous conduisent peu à peu vers la #visée.