PÔLE FORMATION ET ANNONCE DE L’ÉVANGILE.

Voir

Mobilier et objets du culte

Le Comité Objets du culte.

C’est l’un des comités de la commission Patrimoine Culture et Foi du diocèse. Depuis quelques années, nous essayons de sensibiliser les prêtres et les communautés locales sur le sujet délicat, celui du patrimoine contenu dans les églises et les sacristies. Nous avons fait quelques visites expérimentales, mais il est inenvisageable qu’une petite équipe de bénévoles visite les 604 églises du diocèse.

Nous recevons des demandes de responsables qui ne savent comment faire car les locaux où sont conservés des objets du culte sont insalubres, ou même doivent être évacués pour une raison ou une autre. Il faut aussi comprendre que tout ne mérite pas d’être conservé.

Pour répondre à ces interrogations, cette page du site diocésain et ses liens vont vous permettre d’avoir accès à des renseignements d’ordre légal (droit civil et droit canon), à des conseils pratiques, et à des fiches d’inventaires. Vous y trouverez également un index des éléments que l’on trouve dans les églises et les sacristies, des photos et des explications des symboles religieux les plus usités.

Nous devons tenir compte du fait qu’un certain nombre d’objets sont propriétés des communes ou protégées par la loi, en tant quiceuvre d’art. Nous sommes là pour rappeler les obligations inhérentes à la garde de ces objets et nous sommes en relation pour cela avec les Conservateurs des Antiquités et Objets d’Art des deux départements.

Notre propos est plutôt de nous préoccuper de tous ces objets postérieurs à la loi de 1905 qui, n’étant pas exceptionnels mais d’usage quotidien jadis, ne sont guère utilisés de nos jours, abandonnés ou remplacés par des modèles plus récents. Ces objets, parfois laissés de côté, quels qu’ils soient, font partie de notre patrimoine, nous en héritons et nous devons les transmettre aux générations futures, Certes, certaines chasubles sont bien usées, sales, d’autres ne témoignent pas forcément d’un sentiment esthétique proche du nôtre; certains calices semblent « faire trop riche» …

Les buts peuvent se résumer en 3 points :

  • Sauvegarder le patrimoine religieux de nos villes et nos campagnes. Si l’on est attentif aux grands monuments, une grande partie des objets religieux est plus ou moins à l’abandon du fait de l’évolution de la liturgie, de la raréfaction des prêtres et des fidèles qui provoquent la moindre fréquentation de lieux de culte. Que les presbytères appartiennent aux communes ou à l ‘association diocésaine, leur entretien dépasse souvent les moyens des uns et des autres.
  • Il est donc nécessaire de conserver dans de bonnes conditions ce qui existe et présente un intérêt, sentimental pour la population locale, historique ou esthétique. Il faut donc trier, ranger et nos fiches de conseils sont là pour vous aider.
    Nous sommes donc là pour inciter à répertorier ces objets, les photographier, les conserver dans de bonnes conditions, à leur place d’origine ou dans une autre sacristie de la paroisse, tout en respectant les lois civiles et le droit canon.
  • Faire connaître les objets, leur usage, leur importance dans la liturgie, ce qu’ils aident à
    exprimer de notre foi. Cela peut se faire dans le cadre de la pastorale mais cela peut toucher un public plus large par le biais d’exposition dans le cadre d’une fête patronale ou des Journées européenne du Patrimoine. Là encore, nous sommes là pour vous aider à respecter les lois en matière d’exposition et à vous fournir de la documentation (historique, usages et symboles).