Les Sacrements

PÔLE FORMATION ET ANNONCE DE L’ÉVANGILE

Voir

Les sacrements

 

Les sacrements renvoient à l’action du Père, du Fils et de l’Esprit-Saint dans la vie de l’homme. Ils se vivent lors d’une célébration liturgique publique. Une parole accompagne un geste, par exemple, lors de la confirmation :

« Sois marqué de l’Esprit-Saint, le don de Dieu » est dit par l’évêque ou son représentant. Cette parole est accompagnée d’un geste : l’évêque ou son représentant marque le front du confirmand avec le saint chrême.

 

Depuis St Thomas d’Aquin, on parle « des sept sacrements » :

  • le baptême, la confirmation, l’eucharistie (sacrements de l’initiation chrétienne)
  • le sacrement de pénitence et de réconciliation et celui de l’onction des malades (sacrements de guérison)
  • le mariage et l’ordination (sacrements de vocation)

Le concile Vatican II énonce :

« Le Christ est la lumière des peuples ; (…) L’Église étant, dans le Christ, en quelque sorte le sacrement, c’est-à-dire à la fois le signe et le moyen de l’union intime avec Dieu et de l’unité de tout le genre humain »

C’est donc le Christ qui est sacrement fondamental, c’est lui qui par ses paroles et ses gestes révèle le Père. Et l’Église renvoie au Christ par ses paroles et ses gestes.

 

et sur le site du Centre Théologique : une intervention du Père Yves-Marie Blanchard

Dans les sacrements, qui parle ?