Fiche VII -Quelques exemples de célébration avec des jeunes

VII.1. Célébrations autour de la profession de foi des jeunes

(fin de la journée de préparation et profession de foi elle-même)
La préparation à la profession de foi se termine souvent par un temps de prière. Si pour des raisons diverses, le prêtre est absent, les animateurs sont parties prenantes pour ce temps qui réunit jeunes et parents. La formation liturgique est indispensable. Il est important de se faire aider par le prêtre et/ou par les ministères reconnus en pastorale des jeunes, en Aumônerie de l’Enseignement Publics, ou par une catéchète.

On peut dire la même chose pour une célébration de la profession de foi des jeunes

Dans sa lettre pastorale de septembre 2012, le Père Wintzer encourage prêtres et laïcs à participer à la mission.
« Je serai toujours à encourager tous les prêtres présents et actifs dans tous les domaines de la pastorale, catéchèse, liturgie, jeunes, etc… que les fidèles à l’être de même. »

Dans la constitution dogmatique sur l’Eglise N° 10, (Lumen Gentium 10), les textes précisent le rôle des laïcs.
« Les fidèles exercent leur sacerdoce baptismal à travers leur participation, chacun selon sa vocation propre, à la mission du Christ, Prêtre, Prophète et Roi. C’est par les sacrements du baptême et de la confirmation que les fidèles sont consacrés pour être « saint ».

 

Onglet 1 : Célébration de fin de journée d’un temps fort pour la profession de foi (1er exemple)
Onglet 2 : Célébration de fin de journée d’un temps fort pour la profession de foi (2ème exemple)
Onglet 3 : VII.2.   Célébration d’une profession de foi
Onglet 4 : VII.3.   Bénédiction pour une réunion de prière avec la communauté et les familles du caté.

 

Sommaire

 Célébration de fin de journée d’un temps fort pour la profession de foi
(1er exemple)

Entrée en célébration :
(On entre en célébration en en se signant avec l’eau du baptistère)

Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit, Amen

Chants possibles : Le bonheur d’être ensemble,
Chantez, priez, célébrez le Seigneur,
Venez à lui,
Pour un seul et même Dieu,

Mot d’accueil : Nous venons de vivre ce temps fort avec tous les jeunes qui vont dire « Oui » à l’engagement pris par vos parents.
Voici quelques années, par le baptême, vous deveniez enfants de Dieu ; vous apparteniez déjà au Christ et l’Esprit de Dieu demeurait sur vous. Dans quelques jours, vous allez renouveler votre profession de foi, que le Seigneur soit toujours avec vous.

Lecture de la Parole de Dieu à plusieurs voix (Evangile vu lors du temps fort par exemple)

LA FOI D’UN FONCTIONNAIRE ROYAL
Jn 4, 43 – 54

Narrateur : Après ces deux jours, il partit de là pour la Galilée. Jésus avait en effet témoigné lui-même qu’un prophète n’est pas honoré dans sa propre patrie. Quand donc il vint en Galilée, les Galiléens l’accueillirent, ayant vu tout ce qu’il avait fait à Jérusalem lors de la fête ; car eux aussi étaient venus à la fête.
Il retourna alors à Cana de Galilée, où il avait changé l’eau en vin. Et il y avait un fonctionnaire royal, dont le fils était malade à Capharnaüm. Apprenant que Jésus était arrivé de Judée en Galilée, il s’en vint le trouver et il le priait de descendre guérir son fils, car il allait mourir.
Jésus lui dit :
Jésus : « Si vous ne voyez des signes et des prodiges, vous ne croirez pas ! »
Narrateur : Le fonctionnaire royal lui dit :

Le fonctionnaire : « Seigneur, descends avant que ne meure mon petit enfant. »

Narrateur : Jésus lui dit :

Jésus : « Va, ton fils vit. »
Narrateur : L’homme crut à la parole que Jésus lui avait dite et il se mit en route.

Déjà il descendait, quand ses serviteurs, venant à sa rencontre, lui dirent que son enfant était vivant. Il s’informa auprès d’eux de l’heure à laquelle il s’était trouvé mieux. Ils lui dirent :

Les serviteurs : « C’est hier, à la septième heure, que la fièvre l’a quitté. »

Le narrateur : Le père reconnut que c’était l’heure où Jésus lui avait dit : « Ton fils vit », et il crut, lui avec sa maison tout entière.

Ce nouveau signe, le second, Jésus le fit à son retour de Judée en Galilée.

Musique d’intermède

Depuis des siècles, le symbole des Apôtres est proclamé. Grâce à la foi de nos ancêtres, cette proclamation reste intacte. Je comte sur vous pour la transmettre à nos générations futures.
Profession de foi (Symbole des apôtres)

Prière universelle : préparée pendant le temps fort ou spontanée
– Tournons-nous ensemble vers Dieu notre Père et adressons-lui notre prière
– Seigneur, nous te prions pour ton Eglise : fais la grandir dans la foi, l’espérance et l’amour. R/
– Seigneur, nous te prions pour notre monde : donne-lui d’accueillir chaque jour ta justice et ta paix. R/
– Seigneur, nous te prions pour ceux qui souffrent : sois leur force et leur consolation dans l’épreuve. R :
– Seigneur, nous te prions pour nous ici rassemblés : donne-nous de te suivre sur le chemin de la vie. R/
Accueille, Dieu notre Père, la prière de tes enfants. Exauce-les, toi qui est vivant pour les siècles des siècles, Amen

Notre Père
Réunis par un même Esprit, tournons-nous vers Dieu notre Père et disons cette prière qui fait de nous son enfant : Notre Père

Bénédiction (simple ou livre des bénédictions)

Chant : Que ma bouche chante ta louange
Qu’exulte tout l’univers
Bondissez de joie

Remerciements aux enfants, parents, animateurs…

Célébration de fin de journée d’un temps fort pour la profession de foi (2ème exemple)

« Va te laver à la Piscine de Siloé…..

 … A son retour il voyait »

Journée Temps Fort des 6ème
CELEBRATION

Chant d’entrée : « Entrez, venez voir. »
Ouverture de la célébration :
Nous sommes ici rassemblés pour dire merci au Seigneur. Toute la journée nous avons cheminé avec un texte de l’aveugle-né. Nous avons vu Jésus guérir cet aveugle et nous lui demandons de nous guérir nous aussi. Car nous sommes fatigués de chercher le Seigneur et pas très courageux pour vivre avec lui.
A la suite de cet aveugle nous allons nous laver le visage avec l’eau de notre baptême.

Invitation à aller se laver le visage : fond musical.

Tous ensemble : Profession de foi
L’aveugle a été guéri car il a eu confiance en Jésus. Nous aussi, jésus nous guérira si nous croyons qu’il peut faire quelque chose pour nous car il est le Fils de Dieu, c’est pourquoi je vous invite à proclamer notre foi…

Chant : « J’ai vu, je crois »

Notre Père : Proclamé
Jésus dit à l’aveugle : « Je suis la lumière du monde ».
Jésus, notre lumière, apprend-nous à prier, grâce à lui, nous pouvons dire… Notre Père

Prière : « Aveugle » (Ensemble)

Moi Seigneur, je ferme les yeux pour ne pas voir mes parents fatigués, mon frère qui s’ennuie, seul, mon amie qui est triste et que personne ne console.
Moi je ferme les yeux pour ne pas te voir, toi Seigneur, qui m’attends et qui me fais signe pour te suivre sur les chemins où je grandirai en devenant serviteur comme toi, Jésus.
Aie pitié de moi, Seigneur. Tire-moi de la tanière de nuit où j’ai décidé de me terrer. Viens avec ta lumière: alors j’ouvrirai les yeux, je te verrai et avec joie je te suivrai vers mes frères.

Chant : « Mets ta joie dans le Seigneur »

Prière d’envoi
Seigneur, nous te disons merci : Jésus, ton Fils, nous a donné ta Parole : grâce à lui, nos yeux s’ouvrent ; nous voyons mieux ce que tu attends de nous.
Aide-nous à le faire et à suivre Jésus Christ tout au long de notre vie, Amen !

VII.2. Célébration d’une profession de foi

Dieu nous accueille

Procession
Les jeunes entrent en cortège en tenant une fleur à la main

Chant d’entrée : « Le bonheur d’être ensemble »

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, Amen

Mot d’accueil d’une animatrice :
Ces –X- jeunes qui sont ici aujourd’hui ont demandé à professer leur foi.
Ils ont reçu chacun un prénom lors de leur baptême :
[Nommer les enfants]
Depuis quatre ans ils découvrent Jésus, l’Eglise, les sacrements, la prière….
Au cours de cette année d’aumônerie, les jeunes se sont retrouvés chaque semaine en équipe pour le collège de —- et une fois tous les quinze jours pour d’autres à la maison paroissiale de —. Trois temps forts et des célébrations ont marqués notre année pastorale.
Pour célébrer leur profession de foi, ils nous ont exprimé leur désir d’avancer dans cette foi. Ce jour est important pour eux. Avec toute la communauté chrétienne, nous voulons les soutenir et les porter dans la prière. Que le Seigneur renouvelle en eux l’Esprit du baptême.

Demande de pardon

A tout instant, Dieu est tout proche de nous, il nous fait vivre, il nous aime. Nous, nous l’oublions souvent, nous sommes loin de lui, nous sommes pécheurs.
Reconnaissons le tous ensemble :

Chant : « Seigneur, j’accueille ton pardon, donne-moi la force de vivre dans l’amour »

– Pardon Seigneur car nous n’écoutons pas toujours ta Parole, nos cœurs se ferment parfois à ton amour [Silence]
– Pardon Seigneur car parfois nous nous détournons de toi, nous oublions souvent que tu es avec nous. [Silence]
– Pardon Seigneur car nous ne changeons pas assez notre vie pour mieux t’aimer [Silence]

Même lorsque nous l’oublions, lorsque nous nous détournons de lui, Dieu notre Père est tout proche, il continue de nous aimer. Lorsque nous sommes pécheurs, il nous pardonne. C’est pourquoi, libérer de ce poids, nous pouvons chanter sa gloire :

Gloire à Dieu
Dieu nous parle

Lecture du livre des Actes des Apôtres (7, 44-60)
Alléluia : Emmaüs
Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (25, 14-30)
Court temps de musique

Et nous lui répondons

Profession de foi des jeunes

Chaque jeune appelé par son prénom se lève et dit « Me voici ». Il se déplace ensuite vers les fonds baptismaux, se signe, revient vers l’autel où il prend le cierge qu’il allume au cierge pascal. Il se met face à l’assemblée. Lorsque les enfants sont tous rassemblés, ils disent leur profession de foi, face à l’assemblée.

Animateur : Depuis les Apôtres, il y a 2000 ans, nous confessons la foi de l’Eglise.
Quand vous êtes nés, ce sont vos parents qui ont demandé le baptême pour vous.
Aujourd’hui vous êtes devenus grands. Vous allez redire « oui » à votre baptême.

Credo : Symbole des Apôtres

Mouvement des jeunes
Les jeunes déposent leur cierge allumé sur les chandeliers, puis déposent le texte de leur Profession de Foi, et vont ensemble à l’ambon pour la lecture des intentions.

Prière universelle

Chant : « La voix de tes enfants »
– Seigneur, c’est aujourd’hui que nous disons OUI à notre baptême grâce à l’engagement de nos parents. Aide-nous à cheminer vers la confirmation et à croire en l’avenir.
– Seigneur, prions pour les témoins de l’Evangile, le pape François, les évêques, les prêtres, les diacres, ceux qui quotidiennement prennent part à la mission de l’Eglise comme les animateurs d’aumônerie et annoncent la bonne nouvelle sur notre route.
– Seigneur, nous te prions pour que les communautés chrétiennes demeurent ouvertes et accueillantes et que parmi elles, des hommes et des femmes se lèvent pour renouveler ton Eglise.

Prière d’action de grâce

Sois loué pour ce qui est beau dans le monde et pour la joie que tu mets en nous
Sois loué pour la lumière du jour et pour ta parole qui nous éclaire.
Sois loué pour la terre et pour les hommes qui l’habitent.
Sois loué pour la vie qui nous vient de toi.
Oui, tu es très bon, tu nous aimes et tu fais pour nous des merveilles.
Dieu notre Père, tu penses toujours aux hommes. Tu ne veux pas être loin d’eux.
Tu as envoyé parmi nous, Jésus, ton Fils bien aimé.
Habité tout entier par ton Esprit, Il est venu nous révéler ta bonté.
Il a guéri les malades, il a pardonné aux pécheurs.
A tous, il a montré ton amour ; il a accueilli et béni les enfants.
Et en ce jour, il nous comble de son Esprit, pour que nous puissions vivre à sa façon.
Nous ne sommes pas seuls pour te fêter Seigneur.
Partout sur la terre, ton peuple te rend gloire.
Nous te prions avec l’Eglise entière, avec le pape et notre évêque.
Dans le ciel, la Vierge Marie, les apôtres et tous les saints te bénissent.
Avec eux, avec les anges, nous t’adorons en disant : Notre Père

Prière des parents à la Vierge Marie, pour leurs enfants

(lue par les 2 mamans)

1- O Marie, Vous qui avez présenté votre Fils au Temple,
nous vous présentons ces enfants que Dieu nous a donnés.
Par la grâce de leur baptême vous êtes devenue leur Mère.
Aussi nous les confions à votre tendresse et à votre vigilance.
Donnez-leur la santé.
Gardez-les du péché et s’ils venaient à s’égarer soutenez-les de votre amour
pour qu’ils obtiennent le pardon et renaissent à la vie.
Et nous, leurs parents, aidez-nous dans notre tâche auprès d’eux.

2- Donnez-nous votre lumière et votre amour;
apprenez-nous à ouvrir leurs yeux à tout ce qui est beau, leur esprit à tout ce qui est vrai, leur cœur à tout ce qui est bien.
Apprenez-nous à les écouter et à les aider pour qu’ils prennent leurs responsabilités.
Donnez-nous de savoir nous effacer quand, pour eux, viendra l’heure de prendre leur vie en mains.
Et quand nous ne serons plus là pour les entourer de notre affection,
soyez près d’eux pour les couvrir de votre regard maternel et les protéger à travers la vie,
afin qu’un jour nous soyons tous réunis à la Maison du Père. Amen.
Dieu nous envoie
Mot final et envoi

Nous, animatrices et animateurs de 6ème nous voulons aussi vous remercier.
L’accompagnement dans la foi nous a aussi bousculé et fait grandir dans notre propre foi et rencontre de Jésus.
Le chemin que vous avez commencé avec Jésus n’est pas fini.
Nous vous invitons à le poursuivre : la confirmation est le sacrement de l’Esprit Saint et nous vous appelons à le vivre. « Laissez-vous emporter par le souffle »
En souvenir de cette journée, avec vos parents, nous vous offrons à chacun une icône de la Trinité.

Chant : Vent qui renouvelle

Poème écrit par une jeune qui préparait sa profession de foi (mis sur la feuille de chant)
Jésus, tu es mon guide,
Mon conducteur de train.
Moi, je suis un passager de ce train.
J’y suis montée, grâce à papa et maman,
depuis que je suis toute petite!
Je suis contente d’être dans ce train
J’y ai plein d’amis maintenant,
des grands et des petits.
Quelquefois, j’ai envie de descendre du train.
Mais grâce à certaines personnes,
Je reste, je ne descends pas …
Je pense à Mamie, à Claude, à Françoise, à Jean,
à Marcel, à Anne et Erwan
Et à plein d’autres encore.
A chaque gare, un wagon se rajoute
Il y a de la place pour tous dans le train.
Les passagers appellent de nouveaux voyageurs.
Oriane y est monté l’année dernière,
après le camp ACE
Mais chacun est libre de descendre.
Dans ce train, pour l’instant, je suis bien.
Je n’ai pas fini d’explorer tous les wagons.
Il y a les wagons de l’amitié, de la paix,
de la prière, de l’Eglise,
du partage, de la rencontre
et pleins d’autres encore
alors, aide-moi, mon Dieu
à continuer le voyage.

VII.3. Bénédiction pour une réunion de prière avec la communauté et les familles du caté.

Lorsque des fidèles ou des catéchumènes se réunissent au nom du Christ, Lui¬-même est présent au milieu d’eux selon sa parole. Tout naturellement, ceux qui par¬ticipent à ces réunions font monter des prières de bénédiction au Christ en même temps qu’ils demandent le secours divin pour obtenir ce pour quoi ils sont rassemblés. C’est ce qui arrive en particulier dans les réunions de catéchèse ou de prière; mais, même dans des réunions d’ordre divers, il est bon de les commencer par une prière liturgique et de réserver un certain temps pour cela,
C’est pour cette raison que la Présentation générale de la liturgie des Heures (cf. n. 27) invite les groupes de laïcs, partout où ils se réunissent, quel que soit le motif de leur réunion (prière, apostolat ou autre) à accomplir l’office de l’Église en célébrant une partie de la liturgie des Heures: « Il faut en effet qu’ils apprennent avant tout à adorer Dieu le Père en esprit et en vérité (cf. ln 4, 23), qu’ils se rap¬pellent que, par le culte public et la prière, ils peuvent atteindre tous les hommes et contribuer grandement au salut du monde entier. »
Si cela n’est pas possible, étant donné la diversité des situations, il paraît indiqué de commencer la réunion en invoquant le Saint-Esprit et la bénédiction du Seigneur par l’hymne Veni Creator ou l’antienne Veni Sancte Spiritus ou un autre chant appro¬prié et, après une brève lecture biblique choisie avec soin, de conclure la prière par une des collectes du missel, prise en particulier dans les messes du Saint-Esprit, une des messes de la 7e semaine de Pâques, ou la messe « pour une réunion d’ordre spirituel ou pastoral ».

Accueil
Chants brefs au Saint-Esprit : Par exemple
Liturgie de la Parole du dimanche

Temps d’action de grâces

On peut terminer par une bénédiction, comme celle qui est proposée ci-dessous.
Le formulaire qui suit peut être employé par un prêtre, un diacre ou un laïc, avec les rites prévus en ce cas. En gardant la structure du rite, on adaptera la célé¬bration aux circonstances.
Celui qui conduit la prière dispose les personnes présentes à recevoir la bénédiction, en disant par exemple :

Au cours de cette réunion qui s’achève, le Seigneur lui-¬même nous a parlé. Nous devons lui rendre grâce, puis¬qu’il a bien voulu nous révéler le mystère demeuré caché en Dieu depuis les siècles. Il nous faut maintenant conformer notre vie à la parole que nous avons enten¬due. Avant de nous séparer, élevons notre cœur vers Dieu pour que son Esprit nous conduise à une vérité plus par¬faite et nous donne sa force pour que nous fassions tou¬jours ce qui lui plaît.

PRIERE COMMUNE
Si cela paraît opportun, on peut faire, avant la prière de bénédiction, une prière commune. Parmi les intercessions proposées, on peut choisir celles qui semblent les plus appropriées. On en ajoutera d’autres en rapport avec les circonstances de la réunion.

Les paroles du Seigneur sont esprit et vie : il a les paroles de la vie éternelle.
Prions-le pour qu’il ne trouve pas seulement en nous des auditeurs de sa parole,
mais pour que nous la mettions en pratique, en coopérant à la vérité.

R/ Parle, Seigneur, tu as les paroles de la vie.

Ô Christ, venu dans le monde
annoncer aux hommes l’amour du Père,
augmente en nous la foi. R/

Ô Christ, toi que le Père nous demande d’écouter comme son Fils,
donne-nous l’intelligence et le goût de ta parole. R/

Ô Christ, toi qui as proclamé bienheureux
ceux qui écoutent ta parole et qui la gardent,
donne-nous, comme à la Vierge Marie, un cœur qui écoute. R/

Ô Christ, toi qui éclaires les intelligences
et qui te révèles aux petits,
donne-nous un cœur assez simple
pour découvrir les mystères du Royaume des cieux. R/

Ô Christ, toi qui ne cesses par l’Église d’appeler
les hommes au salut, donne à tous ceux qui croient en toi
un seul cœur, une seule âme. R/

Ô Christ, que ta parole soit une lampe pour nos pas,
une lumière pour notre route, pour que nous avancions
sur le chemin de tes commandements. R/

Ô Christ, Évangile de salut pour tous les hommes,
que ta parole nous pénètre pour que nous soyons à notre tour
témoins de ta bonne nouvelle.

Prions Dieu, le Père tout-puissant, de diriger nos pas sur le chemin de ses commandements.

Tous prient quelques instants en silence. ‘Puis tous disent ensemble :
Notre Père … Car c’est à toi …

Envoi et bénédiction

Le ministre dit ensuite la prière de bénédiction, les mains étendues s’il est prêtre ou diacre, les mains jointes s’il est laïc:
Nous te rendons grâce, Seigneur, et nous te bénissons,
car souvent dans le passé tu as parlé à nos pères
par les prophètes, sous des formes diverses,
mais, dans ces jours où nous sommes,
tu nous as parlé par ton Fils
pour manifester à tous en sa personne les richesses de ta grâce.
Puisque nous nous sommes réunis pour scruter les Ecritures,
nous implorons ta bonté :
remplis-nous de la connaissance de ta volonté pour que nous puissions te plaire en tout
et que nous portions des fruits en toute œuvre bonne.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Le ministre ajoute pour conclure:
Que Dieu, le Père des miséricordes,
qui a envoyé son Verbe dans le monde, et enseigne toute vérité par son Esprit, fasse de nous les messagers de l’Évangile et les témoins de son amour. Amen.

Il est bon de terminer par un chant approprié

Sommaire