Fiche V – Que faire après l’écoute de la Parole de Dieu ?

Fiche V – Que faire après l’écoute de la Parole de Dieu ? Écouter la Parole et y répondre.

V.1. Pour écouter la Parole de Dieu, l’accueillir, la laisser faire son œuvre en nous
V.2. Pour répondre à cette Parole

Une assemblée de prière se vit dans le dialogue – Dieu nous convoque et nous répondons par notre présence. Nous le chantons, nous le prions, et c’est Lui qui nous écoute. Il appelle aussi les chrétiens rassemblés à l’écouter, à accueillir sa Parole de vie. Cette Parole est une parole d’alliance, elle résonne différemment en chacun et suscite une réponse libre et aimante.
« L’Esprit Saint en effet rend efficace cette réponse, de sorte que les paroles entendues dans l’action liturgique passent aussi dans la vie, selon cet enseignement : « mettez la parole en pratique, ne vous contentez pas de l’écouter » Jc 1, 22. (Présentation Générale du Lectionnaire Romain n° 6)

L’écoute de la Parole de Dieu dans l’assemblée de prière comme dans toute célébration liturgique met les fidèles dans cette attitude dialogale du Christ avec son peuple. Dieu donne sa Parole pour que ceux qui la reçoivent y répondent, se laissent interpeller, transformer dans leur propre existence pour devenir avec les autres fidèles rassemblés, Parole de Dieu pour le monde.

V.1. Pour écouter la Parole de Dieu, l’accueillir, la laisser faire son œuvre en nous
– Lecture de la Parole de Dieu
– Nécessité d’un temps de silence pour laisser la parole descendre en nous
– Autres propositions :
o Ecoute méditative de la Parole de Dieu en silence ou sur fond musical
* Une ou deux phrases pour nous interroger sans être moralisant
* Reprise d’une phrase de l’évangile ou d’une autre lecture puis silence puis une autre phrase… par l’un ou l’autre de l’équipe de préparation
* Musique – silence
* On peut aussi vivre des pauses silencieuses ou instrumentales pour accueillir la Parole de Dieu, après chacune des lectures.

– Partage de la Parole de Dieu : donner la parole à l’assemblée, permettre aux fidèles d’oser prendre la parole. Entendre des voix et non une voix.
o Partage autour de la Parole en petits groupes par exemple redire un mot, une phrase, ou alors souligner un motif d’action de grâce pour ce qui a été reçu par cette parole… ou par écrit noter ce qui me rend heureux puis, le partager…
o Reprise d’une phrase de l’évangile ou du psaume par l’un ou l’autre de l’assemblée
o Noter un mot, une phrase qui m’a touché ou qui m’a questionné… ; venir le porter devant l’ambon… peut être avec une lumière : la Parole est la lumière de mes pas, la lampe de ma route

V.2. Pour répondre à cette Parole
– Reprise de la Parole de Dieu par un chant, un psaume, une prière…
o psaume comme une réponse à la Parole de Dieu. Comme dans la vigile pascale, le psaume peut alors être suivi d’une oraison (on peut en trouver dans le psautier)
o Chants à la Parole
o Prière lue
– Noter une prière qui vient de la Parole… la lire ou l’apporter… ou l’échanger ou…
– Témoignage préparé à partir d’un extrait de la Parole de Dieu du jour et qui peut être suivi d’une question lancé à chacun en fonction des lectures : par exemple, pour vous qui suis-je ?
– Ecoute d’un commentaire lu par l’une des personnes de l’équipe : commentaire qui dit la Parole dans l’aujourd’hui, commentaire qui éclaire la Parole. Ce commentaire lu peut être fait par quelqu’un de l’équipe qui a préparé ou être pris dans des homélies déjà écrites : recueil d’homélies, commentaire dans un document (cf. bibliographie) ; et pourquoi pas – à certaines occasions – l’homélie du curé.
– Procession vers le livre de la Parole : soit en silence, soit sur fond musical
o Poser la main sur le livre de la Parole pour dire sa communion au Christ Parole de Dieu, son accord profond, son désir de conversion à la Parole.
o Recevoir un papier avec une des paroles de l’Évangile ou d’une autre lecture (les papiers peuvent être identiques pour tous ou différents).
o Poser un geste qui manifeste le désir de conversion suscité par l’écoute de la Parole.

Sommaire