Mme Annie Giret

Maison de la Trinité

10, rue de la Trinité
86034 POITIERS cedex

Tél : 05 49 60 63 33

Site national de la pastorale des personnes handicapées

Pôle Charité, familles et société

Voir

Les émissions du Pôle

Equipe diocésaine de l’enfance et de la jeunesse inadapté

L’EDEJI (Equipe Diocésaine au service de l’Enfance et de la Jeunesse en situation d’Inadaptation) est une réalité propre au diocèse de Poitiers. Ce service réunit deux entités :

* la PCS (Pédagogie Catéchétique Spécialisée) qui est rattachée au Service Diocésain de Catéchèse.La PCS veut permettre aux enfants et aux jeunes qui sont handicapés ou en difficultés et qui expriment une demande, d’être catéchisés et de se préparer aux sacrements. Cette catéchèse peut se vivre à partir de moyens adaptés, soit en paroisse, soit en établissement spécialisé.

« Tout enfant est appelé à devenir enfant de Dieu, chacun avec ses dons. »

* La pastorale des personnes handicapées (PPH). Sa mission est de favoriser la promotion de la vie spirituelle et religieuse des personnes handicapées ou en difficultés. Elle est aussi de permettre que chacun soit reconnu comme une personne à part entière dans la société et dans l’Eglise.

Une permanence est assurée à la Maison diocésaine les mardis et jeudis de 9h à 12h et de 13h30 à 17h.

Des groupes dans le diocèse

Lumière d’étoilesChef-Boutonne – Mme Joëlle SILLON

Arc en CielNiort –  Mme Monique PERRIN
Arc en CielThouars – Mme Mme Marie-Claire DENIS

Les couleurs de Jésus – (Adultes) Bressuire – Mme Anne THIBAUDEAU

ColombesMauze-sur-le-Mignon – Mme Anne GUILLEMET

Bouton d’orMelle – Mme Madeleine MAGNERON

Groupe de Partage et groupe LumièreParthenay – Mme Annie GIRET

Les Semeurs d’Étoiles et d’EspéranceSommière-du-Clain – sr Odette PAVIE

Groupe SoleilChâtellerault – M Pierre Toulat

Grains de SoleilPoitiers – Mme Marie-Héène CHARRIER

Titre

AU SYNODE, FIER D’ÊTRE DÉLÉGUÉ

Témoignage de Mathieu, délégué pour l’EDEJI au synode

A la fierté que j’ai ressentie quand les responsables m’ont demandé de représenter l’EDEJI au synode, a suivi un temps de stress ne sachant pas ce qui m’attendait, comment ça allait se passer, si j’allais être capable….

Mes incertitudes se sont vite envolées, tout ayant été très bien organisé et expliqué. Dans les différents groupes de travail, je me suis senti accueilli et écouté. J’ai pu facilement prendre la parole. J’ai été capable d’expliquer ce que nous souhaitions pour l’EDEJI et heureux de voir l’intérêt des autres délégués qui pour certains, ont découvert les activités de l’EDEJI et la fraternité des amis de saint André Hubert Fournet. J’ai été heureux d’avoir été choisi comme rapporteur de groupe, d’avoir su faire des choix au moment des votes, d’avoir servi la messe.

Cette expérience a été bénéfique. Elle m’a permis de prendre confiance en moi, de savoir écouter les autres, de respecter les idées de chacun et de défendre celles de l’EDEJI qui se retrouvent par exemple dans les Actes du Synode au chapitre 3 :

Former une Église de la rencontre et du partage : « Appeler chacun selon son charisme »

3.1.1. Intensifier une « culture de l’appel » à partir des charismes des personnes et non d’abord des besoins de l’Église.
3.1.2. Croire dans les charismes de chacun, quelles que soient ses fragilités.