Contacts :

Deux-Sèvres : Mme Boudic

Vienne : Mme Lardeau

Pôle charité, familles et société

Voir

Voir ensemble

Devenu déficient visuel, le père Yves Mollat (S.J.) a pris son bâton de pèlerin pour arpenter les routes lyonnaises en vue de rencontrer ses frères et sœurs aveugles ou malvoyants, qui à l’époque étaient souvent reclus dans leurs familles. C’est ainsi qu’en 1927, la Croisade des Aveugles est née. Elle se dote d’une aumônerie nationale et d’une hospitalité, “Notre-Dame de la lumière”.

En 1947, la Croisade des aveugles devient association loi 1901, reconnue d’utilité publique en 1954. L’association œuvre dans le respect de la doctrine sociale de l’Église.

En 2003, la Croisade des aveugles devient « Voir ensemble », mouvement chrétien des personnes aveugles ou malvoyantes.

En France, l’association gère une trentaine d’établissements et services. Le mouvement compte 5000 adhérents (aveugles, malvoyants, voyants) répartis en 63 groupes locaux.
Voir ensemble a pour objectif d’accompagner, de promouvoir, de développer l’insertion professionnelle, l’intégration sociale, l’accessibilité, l’autonomie, les loisirs des personnes aveugles et malvoyantes.

Dans les Deux-Sèvres

Le groupe des Deux-Sèvres propose à ses adhérents (aveugles, malvoyants et voyants) des réunions fraternelles à Niort et Bressuire ainsi que la tenue de permanences à Bressuire, permettant aux adhérents de partager leur expérience et de ce fait, mieux connaître la cécité ; connaissance qui constitue une condition de l’intégration.

Le groupe des Deux-Sèvres intervient également dans le cadre de la pastorale du lycée Saint-André à Niort. Ces rencontres donnent l’occasion aux élèves du lycée de découvrir les possibilités des personnes aveugles ou malvoyantes et la façon dont elles contournent leurs limites.

La personne qui a toujours été participante aux réunion est M Lionel Antoinette. Il représentait l’ensemble des personnes malvoyantes et aveugles du diocèse.
La présidente est Mme Marie-Annick BOUDIC.

Dans la Vienne

Dans la vienne, il y a un groupe de 50 adhérents dont la responsable est Florence Lardeau aidée par une équipe de 8 personnes appelée comité.

Le groupe se réunit le troisième jeudi de chaque mois de septembre à juin.

Loi du 11 février 2005

Pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

Cette loi définit le handicap comme suit :

“Constitue un handicap, toute limitation d’activité ou de restriction de la participation à la vie en société subies dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle durable ou défi nitive, d’une ou plusieurs fonctions, physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un poly-handicap ou d’un trouble de santé invalidant.”