N’oublions pas les petites mains de nos paroisses…

L’édito de Pierre Lagarde dépasse largement le champ de la paroisse Saint Jean-Charles Cornay en Loudunais.

Ces petites mains sont si discrètes qu’on risque d’oublier de leur dire merci…

Equipes liturgiques et  petites mains de la paroisse

Le dimanche nous arrivons à la messe, l’autel est prêt : la nappe immaculée, les cierges allumés, les fleurs. Les cloches sonnent, le chauffage est mis. Les feuilles de chants nous attendent. La sono est installée. La bible est ouverte à la bonne page.  Mais qui se cache derrière tout ce travail ?

Nous les appelons « les petites mains » discrètes, efficaces : des personnes donnent bénévolement de leur temps pour qu’à chaque célébration, les fidèles et le prêtre vivent sereinement l’office. Elles sont attentives dans la sacristie, vérifient qu’il y ait assez d’hosties, de cierges, de vin… bref de parfaites maîtresses de maison !

Régulièrement, elles lavent et repassent le linge d’autel. Elles nettoient l’église, la fleurissent, sortent les poubelles pour la collecte du lundi matin.

L’Eucharistie est un repas auquel nous invite le Seigneur, et, comme nous, quand nous recevons des invités, nous sommes attentifs à ce que tout soit prêt. Leur aide est également précieuse pour les cérémonies de baptêmes, de mariages, de sépultures. Au moment de Noël, elles participent à la construction de la crèche, et au rangement aussi, une fois les festivités terminées !

Nous ne pouvons pas les nommer ici, nous aurions peur d’en oublier  mais que ces personnes soient remerciées pour ce travail discret et fait avec beaucoup de sérieux et d’amour.

Si le cœur vous en dit… Elles seraient heureuses de vous accueillir dans cette aide régulière et indispensable. Mais comment les reconnaître ? Ouvrez bien vos yeux ! Telles de petites fourmis … dès la messe terminée, nous les voyons ramasser les corbeilles, éteindre les cierges d’autel, démonter les micros, bref !… Observez avant de sortir rapidement de l’église…

Pierre Lagarde