Hartmut Rosa, Aliénation et accélération

Au moment où débutent les mois de juillet et août, d’ordinaire consacrés aux « grandes vacances », ce moment où l’on décroche de ses activités habituelles, la lecture du livre d’Hartmut Rosa consacré à une réflexion sur le temps apporte une réflexion très suggestive au sujet d’un des impératifs qui marquent la vie des sociétés de la modernité tardive : l’accélération du temps qui s’impose à nous sans que nous prenions conscience de ce qu’engendre ce qui est perçu comme un fait, alors qu’il s’agit avant tout d’une construction sociale.

Les lignes qui suivent, des notes de lecture, peuvent inviter à découvrir ce livre qui ouvre à une réflexion et à une critique sur ce qui gouverne nos comportements. Il est un complément et un contre-point à l’éditorial du dernier numéro 241 de juillet 2018 d’Eglise en Poitou.

 

Télécharger le commentaire « Aliénation et accélération ».