Tu n’as qu’une vie, mets-la à profit !

Fondée en 1967, la Délégation Catholique pour la Coopération, ONG catholique de développement, est le service du volontariat international de l’Eglise en France. Présente dans plus de 50 pays, elle accompagne chaque année plus de 500 volontaires. Ils agissent dans tous les domaines de développement et dans tous les types de métiers.

La DCC est reconnue d’utilité publique et agréée association d’éducation populaire. Agréée par l’Etat pour l’envoi de volontaires de solidarité internationale et l’accueil de volontaires en service civique, elle est membre du CLONG-Volontariat (Comité de Liaison des ONG de volontariat) et de Coordination Sud. Elle est également membre fondateur de France Volontaires.

La DCC répond aux besoins de ses partenaires du Sud qui mettent en place des projets de développement. Elle se charge de recruter des volontaires dont le profil correspond à leurs besoins. Elle les forme avant leur départ en mission et assure leur suivi pendant leur mission. Au retour, elle les accompagne et les aide à se réinsérer en France.

CAMPAGNE 2018

de recrutement de volontaires
de solidarité internationales

«Tu n’as qu’une vie. Mets-la à profit!». Quelle idée d’interpeller ainsi sur la «mise à profit» d’une vie, alors que l’on s’affaire déjà tant, que l’on comble chaque instant de répit, que tout va déjà si vite… Tellement vite que nous renonçons bien souvent à nous laisser interpeller par cette question lancinante : que puis-je faire face à toutes ces pauvretés qui m’entourent, ici et dans le monde; quelle peut-être ma place?

Et si on se désolidarisait de nos propres rythmes pour aller vers plus de solidarité? C’est cela que cherche à faire la DCC à travers cette campagne : un appel à tous ceux qui veulent vivre une expérience humaine forte, devenir acteur de solidarité et revenir grandi.

Délégués épiscopaux à l’information, animateurs de pastorale jeunes, prêtres… Puissions-nous trouver en vous un relais pour transmettre cette bonne nouvelle. Le volontariat de solidarité internationale avec la DCC est une chance unique pour offrir une nouvelle dignité à ceux qui n’ont pas les mêmes chances que nous, et trouver sa juste place dans ce monde à construire.

Guillaume Nicolas
Délégué général

Être volontaire en Église Aujourd’hui

 

En 2018, qui sont les volontaires de la DCC?

Durant un ou deux ans, en mettant ses compétences professionnelles et personnelles au service de projets de développement portés par les partenaires du Sud de la DCC, les volontaires expérimentent une forme de solidarité originale et développent un autre rapport aux autres, au monde, à Dieu et à eux-mêmes.

En s’engageant dans le volontariat, ils mettent leurs compétences, leur formation, leur foi et leur humanité au service d’une écologie intégrale, dans l’élan de Laudato Si. Par un retour à l’essentiel, chacun vit un échange interculturel fort et change son regard sur le monde. Outre une expérience professionnelle unique, le volontariat se révèle être un espace de cheminement intérieur et, très souvent, le déclic pour le volontaire de confirmer son désir de s’engager au retour en France, porteurs d’un regard neuf sur le monde.

Le volontariat de solidarité internationale donne l’opportunité de vivre une expérience fondatrice dans un parcours de vie. Dans un monde traversé par de multiples crises, les volontaires de la DCC sont les témoins qu’une autre mondialisation est possible.

Le volontariat DCC, c’est :

  • Une formidable opportunité offerte par l’Église à la jeunesse de vivre l’ouverture, la prise de responsabilité et le don gratuit de soi, dans le cadre d’un statut permis par l’État français ;
  • Un engagement constructif et positif dans le monde, à l’heure où il connaît de vives tensions et où la tentation du repli sur soi grandit ;
  • Une chance de faire Église et d’exprimer sa solidarité avec les Églises du monde.

Tu n’as qu’un vie, mets-la à profit !

Découvre la mission qui te convient sur ladcc.org.