« Si tu m’aimes, suis-moi ! »

 

Texte Xavier Guilloteau, photographies François Robillard.

Journée de l’EDEJI : « Si tu m’aimes, suis-moi !

Ils étaient tous présents, les « Lumière d’étoiles » et les « Boutons d’or » de Chef-Boutonne, les « Chercheurs de Dieu » de Saint-Julien-l’Ars et les « Semeurs d’étoiles » de Sommières-du-Clain, les « Grains de soleil » de Poitiers et l’IME de Moulins de Sèvres-Anxaumont, les « Partage » et « Lumière » de Parthenay et tous les autres de la Vienne et des Deux-Sèvres ! « Les », ce sont les personnes en situation de handicap, jeunes et adultes, qui régulièrement, au sein de leur équipe viennent parler de Jésus, de leur foi et de leur vie.

Tous étaient présents à Javarzay (Chef-Boutonne) pour ce dimanche 5 mai, journée annuelle de l’EDEJI*. Une grande journée de fête et de joie pour se retrouver tous ensemble.

Une journée sacramentelle

Tout a commencé autour de Mgr Pascal Wintzer qui a présidé la célébration eucharistique. L’eucharistie qu’a reçue pour la première fois Valérie de Saint Julien l’Ars. Entourée par les membres de son groupe « Les chercheurs de Dieu », elle a préparé sérieusement ce moment important pour sa vie de chrétienne avec Anne, Anne-Marie, Pierrette et Sr Annie qui l’ont accompagnée dans cette démarche depuis de nombreux mois.

Et puis, ce sont Christian et Loucka qui ont reçu, des mains de l’archevêque du diocèse, Mgr Wintzer, les sacrements du baptême et de la confirmation pour l’un et celui de la confirmation pour l’autre. Moment de joie d’être accueillis dans la grande famille des enfants de Dieu. Christian est à l’ESAT de Saint-Julien-L’Ars  avec les mêmes accompagnatrices que Valérie et Loucka est à Sèvre-Anxaumont à l’IME de Moulins, aidé dans sa préparation par Sr Annie et Marie-Hélène avec ses amis du caté.          A eux maintenant, de vivre en chrétiens et d’annoncer Jésus ressuscité dans leurs lieux de vie.

Une journée de partage et d’échange

C’est en après-midi que les uns et les autres ont exercé leurs talents de peintres, dessinateurs, chanteurs, fleuristes,… autour d’ateliers encadrés. Moment important de la journée durant lequel chacun peut s’exprimer, à sa manière, sur le thème de la journée « Si tu m’aimes, suis-moi ! ».

Une journée avec la Fraternité « Saint André-Hubert Fournet »

« Si tu m’aimes, suis-moi ! » c’est bien ce qu’ont fait les adultes qui font partie de la Fraternité des Amis de Saint André-Hubert Fournet. Fraternité qui a fêté ses 10 ans en 2018.

Mise en place par l’équipe de l’EDEJI sous la présidence de Mgr Albert Rouet, archevêque émérite de Poitiers, la Fraternité a pour objectif d’accompagner des membres de l’EDEJI qui voulaient aller plus loin dans leur rencontre avec le Seigneur, ils avaient le désir de consacrer leur vie à Dieu. Être prêtre ou religieuse est difficile, voire impossible pour eux. La Fraternité permet donc à ces personnes en situation de handicap de se retrouver régulièrement pour des temps de rencontre et de retraite spirituelle.

C’est d’ailleurs la Fraternité qui a clôt la journée par un temps de prière d’envoi… dans l’attente de nous retrouver l’an prochain !!!

Et n’oubliez pas… « Si tu m’aimes, Suis-moi ! »

EDEJI : Equipe Diocésaine de l’Enfance et de la Jeunesse Inadaptées.

La procession d’entrée

Les membres de la Fraternité André-Hubert Fournet

La présentation des impétrants

La confirmation de Loucka et Christian

La première des communions de Valérie

Mgr Wintzer présente Xavier Guilloteau qui rejoint l’équipe diocésaine de la Pastorale des Personnes Handicapées

Le repas fraternel

 

Le temps des jeux

Les ateliers

Et avant de se disperser le goûter

Sans oublier de prier Dieu qui s’est fait le plus petit, le plus faible, le plus démuni