En attente…

Christian Genre, diacre, pôle communication.

 

Attendre…Personnellement je n’aime guère attendre, c’est un  de mes nombreux défauts. Attendre au feu rouge tous les matins et houspiller la voiture qui traîne à démarrer, attendre chez le médecin toujours en retard, et pis encore être mis en attente au téléphone!

Par contre attendre un cadeau, une visite, attendre ma petite fille devant l’école, attendre en silence les fidèles avant la messe,  là j’aime bien!

Depuis la venue de l’ange Gabriel, Marie attend, elle attend un enfant. Elle se pose certainement les questions qui viennent  à l’esprit de toutes le futures mamans, et peut-être quelques autres plus spécifiques. Elle attend dans la confiance. La preuve, elle est partie aider sa cousine elle-aussi en attente d’enfant,  attente d’enfant quelle belle expression!

Ce 2 décembre 2018, nous entrons en Avent, nous entrons en attente. Un ami moqueur me disait vous attendez un événement survenu il y a 2000 ans, pas de risque d’être déçu! Pas facile de faire  partager notre attente, notre attente de l’événement, incroyable, inouï, qu’est l’Incarnation, Dieu fait homme, Dieu nouveau né dans la crèche de Bethléem.

Historiquement, on sait que l’Avent avait surtout pour but de tourner notre prière et nos cœurs vers ce que l’on appelle les «fins dernières», autrement dit le retour du Christ, que tous les chrétiens attendent. Nous renouvelons la foi en ce retour à chaque Eucharistie. Aujourd’hui encore, notre Avent honore  cette dimension, les textes de la liturgie nous conduisant à méditer sur le retour du Christ. Mais ensuite nous entrons dans l’attente de la naissance de Jésus avec une série d’événements la préparant:  l’annonce de la naissance de Jean le Baptiste ; l’annonce à la Vierge Marie, à saint Joseph, la nativité de saint Jean-Baptiste.

Oui, chaque année nous attendons un heureux événement pour reprendre une expression usuelle. Et quel événement, la venue de notre Sauveur.

Nous attendons dans la confiance: Maranatha, Viens Seigneur Jésus.

Alors bonne attente, bon Avent.

Pour s’y préparer, vos paroisses, vos mouvements font des propositions, n’hésitez pas à les contacter.

Le Service diocésain de la Vie spirituelle vous propose de faire une halte spirituelle en ce temps de l’Avent:  Un jour pour Dieu

Dans nos vies trépidantes, entendre l’appel de Jésus : « Venez à l’écart et reposez-vous un peu. »
(Mc 6, 31), prendre le temps de nous arrêter, de faire une pause. Comme Marie, nous metre à l’écoute de la Parole de Dieu, entendre ce que l’Esprit nous dit… au cœur de nos vies… à travers les orientations du synode… Se disposer pour entrer avec confiance dans une nouvelle année liturgique.

Dates et lieux :
Samedi 8 décembre 2018 de 9h30 à 16h30
Abbaye Sainte-Croix, La Cossonnière, Saint Benoît (86)
Monastère de l’Annonciation à Prailles (79)
Maison mère de la Puye (86)

Tout public
Participation aux frais : 10€  /personne
Pour s’inscrire : www.bit.ly/haltespi

Vous pouvez aussi vous préparer à Noël grâce aux retraites en ligne. Le site de la Conférence des Evêques de France vous en proposent plusieurs, voici le lien à copier dans votre navigateur pour les découvrir.

https://eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/la-celebration-de-la-foi/les-grandes-fetes-chretiennes/noel/449354-se-preparer-a-noel-internet/