A la découverte de figures de sainteté dans notre diocèse.

Père Jacques Bréchoire, Dominique Brunet et Christian Genre, pôle communication.

Les échanges lors des assemblées synodales ont montré à la fois un manque de connaissance de notre diocèse, il est vrai qu’il est vaste, des Saints ou Bienheureux qui en ont marqué son histoire mais aussi une soif de découverte: découvrir ces hommes et ces femmes qui  ont forgé la spiritualité de notre territoire mais aussi découvrir le lieux où ils ont vécu.

Cela peut passer par des livres, comme le très bel ouvrage Saintes et Saints en Poitou, mais aussi par des pèlerinages organisés par des paroisses ou des groupes.

La paroisse Saint Junien en Mellois nous a transmis son témoignage. Cette paroisse organise chaque année un pèlerinage de ce type.

Cette anné, elle a choisi deux des lieux d’où partiront les marches en direction de la cathédrale lors de la grande journée du 11 novembre 2018 où seront promulgués les Actes de notre synode diocésain: Avec les générations nouvelles, vivre l’Evangile.

Faire connaître les bonnes pratiques est une expression que l’on a abondamment entendue lors des réunions et assemblées synodales. L’expérience transmise par nos amis du Mellois est une bonne pratique à partager.

PAROISSE SAINT JUNIEN EN MELLOIS:  une journée de pèlerinage samedi 1er septembre 2018.

La paroisse Saint Junien en Mellois organise depuis plusieurs années un pèlerinage de découverte des grandes figures et réalisations du diocèse de Poitiers. Il comporte, dans une agréable ambiance, la visite de monuments, la rencontre de personnes, un repas partagé et des temps de prière.

Le samedi 1er septembre, une trentaine de personnes de la paroisse se sont déplacées sur deux lieux prestigieux de notre diocèse de Poitiers, L’institut de Larnay et la Communauté des Sœurs de Salvert.

La majorité des personnes qui participaient au pèlerinage ne connaissaient pas ces deux lieux, L’Institut de Larnay et la Communauté des Sœurs de Salvert, nous ont permis de découvrir combien était grand au XIX siècle le souci des Pères Charles de Larnay et Adolphe-Henri Gaillard pour les enfants souffrants d’un handicap (sourd muet) et des situations de fragilité humaine à travers l’ensemble des âges de la vie. Deux figures de notre diocèse tout à fait exceptionnelles, que le Père Jean-Paul Russeil nous fit découvrir dans une conférence.

Aujourd’hui, l’institution de Larnay poursuit l’orientation originelle du Père Charles de Larnay, par l’accueil de personnes aux gros handicaps. Quant à l’Institution de Salvert, elle développe plusieurs activités d’aide : la maison Cécile et Marianne, pour les femmes en difficulté ; la communauté du château pour les familles en fragilité ; la maison d’enfants et une école Montessori. Emmanuel Gasselin le coordinateur de l’ensemble de cette institution nous a informé de tout cela.

Journée passionnante et stimulante. Nous sommes bien décidés à poursuivre ce genre d’expérience  ecclésiale à la découverte des grandes figures diocésaines dont l’influence perdure, source de vitalité pour l’Eglise d’aujourd’hui.

Depuis 2013, nous nous sommes rendus en six lieux différents du diocèse. 1/ Les églises de Poitiers, la découverte des richesses qui se cachent dans ces hauts lieux du diocèse 2/ Les abbayes des environs de Poitiers, Ligugé, Saint Benoit,  la Cossonnière et Nouaillé Maupertuis. 3/ A Saint Laurent sur Sèvre, les tombeaux de la Bienheureuse Marie-Louise Trichet et du Père Grignon de Montfort et de découvrir l’héritage qui a été  laissé par ces deux personnages. 4/ La Puye et Saint Pierre de Maillé et de découvrir les personnes de  Saint André Hubert Fournet et Sainte Jeanne Elisabeth Bichier des Ages. 5/  A Saint Loup sur Thouet pour mieux connaître la vie de Saint de Théophane Vénard et 6/ L’Institut de Larnay et la Communauté des Sœurs de Salvert.

Dans tous les lieux où, nous nous sommes rendus, nous avons été chaleureusement accueillis et les personnes que nous avons rencontrées étaient heureuses de nous faire découvrir la  richesse des lieux et des actions qu’elles mènent, souvent peu connues. Notre visite leur fut aussi un encouragement. C’est aussi cela, un Diocèse : une connaissance des autres et un encouragement mutuel.

Cette  expérience de pèlerinage-découverte peut donner quelques idées à d’autres !