« Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il demeure seul, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit » (Jn 12,24).

Sr Thérèse Thi Dang Nguyen
(Congrégation des Amantes de la Croix de Khiet, diocèse de Saïgon)

« Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il demeure seul, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit » (Jn 12,24).

C’est là l’image que Jésus a employée pour exprimer la puissance de vie spirituelle continue dans le mystère de mort et de résurrection du Christ et dans le témoignage qu’à sa suite tant de Saints Martyrs ont donné dans l’Eglise qu’il a fondée.

Oui, les chrétiens ont grandi dans le sang et les larmes partout et toujours à travers le monde. L’Eglise a été affrontée à des rejets et à des persécutions depuis les débuts de son existence jusqu’à notre temps où elle est présente partout sur la surface de la terre.

La Bonne Nouvelle annoncée au Vietnam dès le 16ème siècle a connu beaucoup de persécutions, des milliers de chrétiens ont été conduits devant les tribunaux et condamnés pour leur foi.

Bien plus nombreux encore ont été les chrétiens exilés dans des contrées insalubres et morts de misère. Qui étaient-ils ? Pour beaucoup nous ne savons rien d’eux ou si peu.

Les 117 Saints Martyrs du Vietnam

Mais le témoignage de tous est honoré dans la personne des 117 Saints Martyrs du Vietnam canonisés le 19 juin 1988 et proposés comme modèles à tous les fidèles de l’Eglise Universelle.

Parmi eux, on compte 8 évêques, 50 prêtres, et 59 laïcs, dont une femme, Anne Le Thi Thanh ; mère de 6 enfants. Par l’intermédiaire de la Société des Missions Etrangères de Paris, l’Eglise de France a apporté une participation très importante à l’évangélisation au Vietnam. Deux évêques et huit prêtres français comptent parmi les Saints Martyrs du Viet Nam.

Le diocèse de Poitiers y a pris sa part. Jean-Charles Cornay et Théophane Vénard font partie des Saints Martyrs du Vietnam. Ils ont scellé entre l’Eglise de France et l’Eglise du Vietnam une alliance enracinée dans le sacrifice même du Christ.

Théophane Vénard est davantage connu par ses lettres, par la dévotion particulière que Sainte Thérèse de Lisieux a eu à son égard et par le culte qui lui est rendu depuis longtemps à Saint Loup-sur-Thouet.

Mais, nous ne devons pas oublier que c’est en lisant le récit du martyre de Saint Jean-Charles Cornay que Théophane a entendu l’appel de Dieu. Ils sont inséparables.

Pourquoi solenniser ce trentième anniversaire de la canonisation des Martyrs du Vietnam ?

C’est qu’il y a trente ans, au moment de la canonisation à Rome par Jean-Paul II, aucun vietnamien du Vietnam n’a pu sortir pour y participer. La situation politique ne l’a pas permis.

C’est donc de tout cœur que nous voulons nous joindre à Poitiers à la prière d’action de grâces qui va s’élever partout au Vietnam en cette année de mémoire.

Nous le ferons autour des Saints Jean-Charles Cornay et Théophane Vénard, avec  eux, nous serons en communion étroite avec tous nos frères et sœurs du Vietnam.

L’honneur rendu au témoignage des Saints Martyrs du Vietnam sera aussi pour chacun de nous un vif rappel à témoigner à notre tour de notre foi en Jésus-Christ mort et ressuscité pour donner la vie au monde. Les paroles du Christ en Saint Jean chapitre 12, s’adressent aujourd’hui à nous, toujours avec autant de vérité et d’urgence : « Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il demeure seul, mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruits ».

Nous vous proposons  cette prière à l’occasion de ce trentième anniversaire :

Prière

Les Martyrs ont sacrifié leur vie pour témoigner de leur foi.

Prions pour notre Saint Père, le pape François, pour les évêques, les prêtres, les diacres et pour chacun de nous, que l’Esprit Saint nous donne à tous l’ardeur et le courage pour annoncer la Bonne Nouvelle quelles que soient les épreuves à traverser.

Les Saints Martyrs ont fait le sacrifice de leur vie pour que le grain tombé en terre porte du fruit.

Prions pour les familles et pour les jeunes engagés dans tous les secteurs de la société, que leur vie témoigne de leur foi et de leur fidélité à l’Evangile de Jésus-Christ.

Prions pour notre Eglise de Poitiers rassemblée en Synode. Unissons-nous dans la prière comme les Apôtres en présence de Marie, mère de Jésus-Christ, mère de l’Eglise, en attente de l’Esprit-Saint. Comme les apôtres, ouvrons nos cœurs au souffle de l’Esprit disposés entièrement à partir à notre tour sur les routes pour annoncer le salut apporté par le Christ Glorieux.