Les catholiques vietnamiens de France à Lourdes du 3 au 5 août 2018.

Pôle communication.

La communauté vietnamienne de notre diocèse  va participer au grand rassemblement des vietnamiens de France organisé à Lourdes du 3 au 5 août.

Le Père Pierre Luc HA Quang Minh, lui même ancien  « boat people »,  prêtre de notre diocèse,  nous présente ce rassemblement.

(Dans un prochain article, Sr Thérèse Thi Dang Nguyen  de la Congrégation des Amantes de la Croix de Khiet, diocèse de Saïgon, qui avec trois autres soeurs a rejoint notre diocèse en janvier 2016 nous appellera à prier avec et pour nos soeurs et frères du Vietnam).

Les catholiques vietnamiens de France fêtent leurs Saints martyrs à Lourdes.

Un grand rassemblement de catholiques vietnamiens de France se tiendra à Lourdes du 3 au 5 août 2018. Organisé par les aumôniers catholiques vietnamiens, il sera présidé par Monseigneur Joseph NGUYÊN Chi Linh, archevêque de Huê et président de la Conférence des évêques du Vietnam. Environ 1000 personnes y sont attendues pour célébrer le trentième anniversaire de la canonisation de 117 martyrs du Vietnam dont 10 français et 11 espagnols, tous missionnaires.

– Un retour aux sources de la foi.

Pour bien mesurer l’enjeu spirituel de ce rassemblement, il faut rappeler que l’Église du Vietnam est née, comme d’autres Églises en Asie, sous les persécutions sanglantes. Entre le 17 ème et le 19 ème siècle, on dénombre environ 100.000 victimes, qui sont morts au nom de la foi. Dans presque tous les villages il y a des martyrs. La défaite de l’armée française à Dien Bien Phu en 1954, la guerre qui s’ensuivit et l’établissement du régime communiste sur tout le pays en 1975 n’ont pas facilité la liberté religieuse et le développement de l’évangélisation. Par contre, le sang des martyrs a forgé la foi, soutenu la fidélité des fidèles et suscité de nombreuses vocations religieuses et sacerdotales. Bien que minoritaires, autour de  7,5 % de la population,  les catholiques vietnamiens sont activement présents dans la société en divers domaines : éducation, santé, solidarité auprès des plus démunis.

– Une mission reçue de l’Église.

En France, tout en s’intégrant dans leur paroisse respective, les catholiques vietnamiens se retrouvent entre eux une fois par mois dans 47 aumôneries présentes en France pour célébrer la messe en langue maternelle. A cela, près de 500 prêtres, religieux, religieuses, séminaristes, novices vivent actuellement en France et participent activement à la pastorale, dans les paroisses, les aumôneries, les Services diocésains, les Mouvements, les maisons de retraite. Plusieurs évêques ont fait venir du Vietnam des communautés religieuses pour assurer la mission diocésaine, telles que les  Amantes de la croix, les Dominicains, la Providence de Portieux, les Carmélites, les Bénédictins… Après un temps d’adaptation, cet échange entre Églises semble être une expérience enrichissante tant pour la France que pour le Vietnam.

Actions de grâce et prières en communion avec l’Église du Vietnam.

Les Vietnamiens sont très attachés à leurs martyrs qu’ils considèrent comme modèles de la foi. Leur dernier rassemblement national remonte en 2013, à l’occasion du vingt-cinquième anniversaire de la canonisation des martyrs du Vietnam. Cette fois-ci, plusieurs objectifs sont visés :

– Rassemblés à Lourdes, leur premier objectif est de rendre grâce au Seigneur pour tous les dons reçus. Il faut dire que la plupart sont arrivés en France comme « Boat-People ». Leur survie est considérée comme un miracle, une faveur que Dieu accorde par l’intercession de la Vierge Marie.

–  La célébration de la mémoire des Saints martyrs rappellera aux chrétiens vietnamiens leur racine religieuse et les invite à la fidélité, à l’espérance. Une prière particulière est au programme pour l’Église du Vietnam qui continue fidèlement à annoncer l’Évangile malgré les difficultés, les obstacles, les contrôles, les restrictions en matière religieuse.

– Enfin, ce sera une occasion de rencontres et d’échanges entre compatriotes. Même si les asiatiques en général et les Vietnamiens en particulier, se montrent bien intégrés en France, ils n’oublient pas pour autant leurs racines culturelles et religieuses. Les deuxième et troisième générations nées en France s’interrogent sur leur origine. D’où la nécessité d’une transmission au sein de la famille ou au niveau collectif.

Le rassemblement des chrétiens vietnamiens à Lourdes est porteur d’espérance : Malgré la persécution, Dieu n’abandonne jamais ses enfants. Une continuité de mission est toujours à l’œuvre à travers temps et espace. Hier, des missionnaires français sont venus au Vietnam pour y semer l’Évangile. Aujourd’hui, à l’inverse, les Vietnamiens sont venus en France pour témoigner, à leur tour, de la foi en Jésus Christ. A travers ce rassemblement, cette fête des Martyrs, c’est l’espérance qui est à l’œuvre.

Père Pierre Luc HA Quang Minh, prêtre du diocèse de Poitiers.

Jean-Charles Cornay                                                                           Théophane Vénard