Le Père Joseph Candeago nous quitte.

De la part du Pôle communication.

Le Père a rappelé son serviteur le Père Joseph Candeago, le 1er juin, à l’âge de 86 ans.

Ses obsèques seront célébrées le mardi 5 juin à 15h en l’église de la Mothe-Saint-Héray suivies de l’inhumation au cimetière de Sainte-Eanne.

Vous trouverez ci-dessous, le mot d’A-Dieu du Père Jacques Lefebvre.

Joseph, « Kodak », comme t’appelaient familièrement les séminaristes de ton cours, tout étonnés de trouver une vocation originaire du Thouarsais,  tu allais fêter tes soixante ans de sacerdoce peu avant Noël.

Tes premières armes furent comme vicaire à la Mothe-Saint-Héray de 1959 à 1961, quand tu deviens curé de Leugny, puis d’Archigny en 1968, avec la mise en application de Vatican II. Viennent ensuite les nominations « au doyenné de  -, avec la charge pastorale de – » suivies d’une liste de communes qui ira généralement  s’agrandissant. La résidence est alors ce qui marque le plus, à savoir pour toi, en 1976 à Coulonges- sur- l’Autize, à quoi s’ajoutera Saint-Maixent-de-Beugné, puis à Saint-Gervais-les-Trois-Clochers en 1984, ton plus long poste, où tu t’intéresseras à l’histoire de l’église, et au secteur duquel se joindra Saint-Christophe dès 1985.

La vie pastorale use. En 2000 tu te retires à la Villedieu de Comblé, non loin de la chapelle dédiée à sainte Florence, puis ces derniers temps à « Notre Maison » tenue à la Mothe par l’Armée du Salut. Ta santé se dégradait depuis longtemps, je t’avais déjà rencontré, comme aumônier, à l’hôpital de Niort (diabète) et c’est de là que le Seigneur t’a rappelé pour t’accueillir en sa Maison.

Que sa porte te soit grande ouverte !

Jacques Lefebvre