CANA ESPERANCE

Notre Église diocésaine est en ce moment en synode. Les orientations retenues tournent autour de 3 mots primordiaux : accueil, rencontre et fraternité.
Les propositions de la Communauté du Chemin-Neuf, pour les personnes séparées et divorcées de Cana Espérance s’inscrivent tout à fait dans ce cadre.

ACCUEIL

Nos sessions d’une semaine sont ouvertes à toute personne ayant vécu ou vivant une rupture de couple et vivant seule au moment où elle va participer à cette semaine.
La rupture entraine des souffrances, des déséquilibres et les personnes qui passent par cette épreuve peuvent trouver un peu de réconfort à CANA ESPERANCE en étant accueillies sans jugement, quels que soient leur état de vie antérieur, leurs croyances, leur situation sociale …

RENCONTRE

Nous proposons un lieu de pause dans la tourmente d’une séparation passée depuis longtemps ou depuis peu de temps. Pause vers une restauration de l’être profond. Comment ?
proposition de la rencontre avec le Christ Vivant re-créateur et plein de miséricorde. C’est pourquoi il existe dans ces semaines toute une pédagogie centrée sur l’Amour de Dieu,
rencontre avec les autres … de manière large, car des sessions pour couples et fiancés se côtoient sur le même site et des activités communes sont offertes (divers ateliers de réflexion, temps sportifs, offices …)
témoignages de personnes proches de la communauté, elles-mêmes passées par cette épreuve et témoins de leur propre restauration.

FRATERNITÉ

La vie fraternelle est également la base de notre pédagogie. Des petits groupes de partage sont mis en place où chacun pourra librement et en confiance échanger, en paroles et en actes (temps de service commun, chants, jeux …). Un accompagnement individualisé est aussi proposé par des animateurs formés à l’écoute et l’accueil spirituel.
Cette vie fraternelle peut se prolonger au-delà des sessions en semaine par la constitution de petites équipes, appelées « fraternités » dans les lieux de vie des personnes désireuses de continuer le chemin commencé.