« Il en désigna encore 72 »

Christian Genre Pôle communication

Réunis à Clessé, en ce 18 octobre, fête de l’évangéliste saint Luc, des représentants des mouvements d’Action Catholique en Rural des Deux-Sèvres (Action Catholique des Enfants, Mouvement Rural de la Jeunesse Chrétienne, Chrétiens dans le Monde Rural) auquel s’était joint un représentant du CMR de la Vienne, partageaient depuis une heure et demie sur ce qu’ils avaient perçu de la vie des femmes, des hommes, des jeunes comme des plus âgés.

Au-delà des constats partagés, il s’agissait de voir en quoi les mutations économiques, sociales, culturelles, de plus en plus rapides, souvent brutales, nous interpellaient, modifiaient notre regard de chrétien.

Tous soulignaient que notre première mission est d’être à l’écoute, d’être présent lorsque l’on perçoit un besoin, lorsque l’on ressent un appel, même non formalisé. C’est ensuite, autant que faire se peut, accompagner pour trouver des solutions mais aussi simplement pour être avec et aussi faire avec et pas à la place de l’autre. Les mots de gratuité, d’humilité sont revenus maintes fois dans la discussion. Mais aussi le mot « action » car face à certaine situations inacceptables, et les occasions ne manquent pas dans un monde rural chahuté et parfois déboussolé, la responsabilité du chrétien est de dénoncer et d’agir, de recourir à l’action collective même modeste et limitée.

Certes, tout cela avait déjà « saveur d’Evangile » mais d’un seul coup la Bonne Nouvelle s’est manifestée:   plusieurs des participants ont  spontanément ouvert l’Evangile du jour. On y voyait Jésus envoyer les 72, deux par deux « en avant de lui, en toute ville ou localité où lui-même allait se rendre ».

Les ouvriers étaient  peu nombreux face à la moisson abondante, l’humilité la règle mais le message parfaitement clair: « le règne de Dieu s’est approché de vous ».

Même si le groupe était plus  près d’être 12 que 72, chacun des présents, quelque soit sa responsabilité, son état, a ressenti à nouveau l’appel du Christ pour repartir en mission, porter l’espérance  dans ce monde rural où ils sont envoyés.

Cette même espérance, est au coeur des nombreuses manifestations organisées par les différents mouvements au cours de cette nouvelle année pastorale.

La première est « Happy ACE 80 ans du mouvement » à Vasles le 19 novembre. Une journée festive autour du jeu ouverte à toutes et tous, les petits, les grands et même les plus que grands! Chers internautes, l’ACE vous y invite tous!