Vigile pascale dans la paroisse Sainte-Radegonde

En l’église notre-Dame de Mirebeau, les paroissiens de Sainte-Radegonde se sont retrouvés ce samedi 31 mars pour célébrer la  Résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ. « Le jour est tombé et la nuit nous enveloppe, nous sommes rassemblés pour veiller et prier pour accueillir la venue du Christ que Dieu a relevé d’entre les morts ».

Cette lumière du Christ est symbolisée par le cierge pascal qui sera allumé au feu nouveau. La flamme de ce cierge illuminera la nuit. Nous nous la transmettrons les uns aux autres afin que le Christ soit lumière sur notre route quotidienne. Cette célébration du Christ Ressuscité se prolongera dans l’écoute de la Parole de Dieu et la célébration des sacrements du baptême et de l’eucharistie.

Sur le parvis de l’église, malgré un vent assez fort, le cierge pascal fut enfin allumé et distribué à toute l’assemblée
La longue procession des fidèles entrant dans l’église dans la pénombre de la nuit acclame la « Lumière de Christ »
Et l’ « Exultet » magnifiquement chanté par le père Jean-François clôture cette première partie de la célébration.

   

La genese 2018La lecture du Livre de la Genèse (1, 1 – 2, 2) fut ponctuée d’apports d’éléments représentant chaque jour de la création
Lecteur 1 :     Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. La  terre était informe et vide, les ténèbres étaient au-dessus de l’abîme et le souffle de Dieu planait au-dessus des eaux.
On apporte : torches et flambeaux

Lecteur 2 :     Dieu dit : « Que la lumière soit. »Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne, et Dieu sépara la lumière des ténèbres. Dieu appela la lumière « jour », il appela les ténèbres « nuit » Il y eut un soir, il y eut un matin : premier jour.
On apporte : des cruches d’eau

Lecteur 1 :     Et Dieu dit : « Qu’il y ait un firmament au milieu des eaux, et qu’il sépare les eaux. »Dieu fit le firmament, il sépara les eaux qui sont au-dessous du firmament et les eaux qui sont au-dessus. Et ce fut ainsi. Dieu appela le firmament « ciel ». Il y eut un soir, il y eut un matin : deuxième jour.
On apporte : une brouette de terre avec pelle et râteau

Lecteur 2 :     Et Dieu dit : « Les eaux qui sont au-dessous du ciel,
qu’elles se rassemblent en un seul lieu, et que paraisse la terre ferme. »Et ce fut ainsi. Dieu appela la terre ferme « terre », et il appela la masse des eaux « mer ».Et Dieu vit que cela était bon. Dieu dit : « Que la terre produise l’herbe, la plante qui porte sa semence, et que, sur la terre, l’arbre à fruit donne, selon son espèce, le fruit qui porte sa semence. »Et ce fut ainsi. La terre produisit l’herbe, la plante qui porte sa semence, selon son espèce, et l’arbre qui donne, selon son espèce, le fruit qui porte sa semence. Et Dieu vit que cela était bon. Il y eut un soir, il y eut un matin : troisième jour.
On apporte : des paniers de fruits, légumes, fleurs 

Lecteur 1 :     Et Dieu dit : « Qu’il y ait des luminaires au firmament du ciel, pour séparer le jour de la nuit ; qu’ils servent de signes pour marquer les fêtes, les jours et les années ; et qu’ils soient, au firmament du ciel, des luminaires pour éclairer la terre. »Et ce fut ainsi. Dieu fit les deux grands luminaires : le plus grand pour commander au jour, le plus petit pour commander à la nuit ; il fit aussi les étoiles. Dieu les plaça au firmament du ciel pour éclairer la terre, pour commander au jour et à la nuit, pour séparer la lumière des ténèbres. Et Dieu vit que cela était bon. Il y eut un soir, il y eut un matin : quatrième jour.
On apporte : une grande pendule et un calendrier 

 Lecteur 2 :     Et Dieu dit : « Que les eaux foisonnent d’une profusion d’êtres vivants, et que les oiseaux volent au-dessus de la terre, sous le firmament du ciel. »Dieu créa, selon leur espèce, les grands monstres marins, tous les êtres vivants qui vont et viennent et foisonnent dans les eaux, et aussi, selon leur espèce, tous les oiseaux qui volent. Et Dieu vit que cela était bon. Dieu les bénit par ces paroles : « Soyez féconds et multipliez-vous, remplissez les mers, que les oiseaux se multiplient sur la terre. »Il y eut un soir, il y eut un matin : cinquième jour.
On apporte : des poules, lapins, un âneGenese2 2018

Lecteur 1 :     Et Dieu dit : « Que la terre produise des êtres vivants selon leur espèce, bestiaux, bestioles et bêtes sauvages selon leur espèce. »Et ce fut ainsi. Dieu fit les bêtes sauvages selon leur espèce, les bestiaux selon leur espèce, et toutes les bestioles de la terre selon leur espèce. Et Dieu vit que cela était bon. Dieu dit : « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance. Qu’il soit le maître des poissons de la mer, des oiseaux du ciel, des bestiaux, de toutes les bêtes sauvages, et de toutes les bestioles qui vont et viennent sur la terre. »Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, il les créa homme et femme. Dieu les bénit et leur dit : « Soyez féconds et multipliez-vous, remplissez la terre et soumettez-la.
Soyez les maîtres des poissons de la mer, des oiseaux du ciel, et de tous les animaux qui vont et viennent sur la terre. »Dieu dit encore : « Je vous donne toute plante qui porte sa semence sur toute la surface de la terre, t tout arbre dont le fruit porte sa semence : telle sera votre nourriture. À tous les animaux de la terre, à tous les oiseaux du ciel, à tout ce qui va et vient sur la terre t qui a souffle de vie, je donne comme nourriture toute herbe verte. »Et ce fut ainsi. Et Dieu vit tout ce qu’il avait fait ; et voici : cela était très bon. Il y eut un soir, il y eut un matin :sixième jour.
Une famille : un couple avec deux enfants s’avancent

Lecteur 2:      Ainsi furent achevés le ciel et la terre, et tout leur déploiement. Le septième jour, Dieu avait achevé l’œuvre qu’il avait faite. l se reposa, le septième jour, de toute l’œuvre qu’il avait faite.                                                          Parole du Seigneur

Suivront la Lecture du Livre de l’Exode, du Livre d’Ezéchiel et la Lettre de Saint Paul Apôtres aux Romains

Au cours de Liturgie baptismale, ce sont Mathilde et Mathys qui seront baptisés
Après avoir béni l’eau qui servira toute l’année aux Baptêmes, aux aspersions, aux enterrements, aux bénitiers, le cierge pascal est plongé trois fois dans l’eau
« Par la grâce de ton Fils, que la puissance de l’Esprit Saint descende sur cette eau, afin que tout homme qui sera baptisé,
enseveli dans la mort avec le Christ, ressuscite avec lui pour la vie. »

2018-Vigile Bénédiction de l'eau                                                 2018-Vigile La table

Après la profession de foi baptismale, Mathilde et Mathys reçoivent le Baptême

2018-Vigile Baptême Mathilde2018-Vigile Baptême Mathys

 

A la fin de la Vigile, Le père Jean François remet le Cierge pascal à Chaque délégué pastoral de chaque Communauté locale ainsi qu’une cruche d’eau bénite