Décès du Père Bernard Sabiron

par le Père Jacques Lefebvre

Bernard Sabiron nous quitte

N’ayons pas peur de ta moustache, Bernard ! Tu es un bon gâtinais, solide et réfléchi, seulement voilà, un mauvais rocher accroche ton bateau près des Sables d’Olonne, et tu n’échappes pas à la noyade en mer, ce 3 août.
Ordonné en 1979 à Châtellerault, tu restes à l’équipe de Saint-Jacques, et tu deviens vite aumônier fédéral de l’ACEMO pour la Vienne. En 84, tu es nommé à Lencloître et tu vivras sans cesse les élargissements de tes charges pastorales, en l’occurrence déjà modérateur de Sérigny, puis d’Ouzilly, avant de devenir en 86 coordinateur des secteurs de Lencloître et de Saint-Gervais-les-Trois Clochers.
Mais sous ton air bonhomme, tu voulais plus. En 90, tu suis une formation permanente à l’institut catholique de Toulouse, tout en assurant un temps pastoral à temps partiel à Lussac.
Puis vient l’aventure des « Fidei donum ». En 1996, tu es prêté par le diocèse de Poitiers, à celui de Kandi au Bénin (ex-Dahomey), pour six ans, dans la paroisse de Gogonou où tu découvres l’aide humanitaire.
A ton retour en 2002 à Sauzé-Vaussais comme responsable du secteur, tu en parlais peu : les expériences sont tellement différentes, mais tu gardais le goût des grands espaces, et le sens de l’organisation pour l’aumônerie diocésaine du CCFD, bien dans tes cordes. Doyen du Mellois, tu venais chaque semaine déjeuner au presbytère de Melle pour nos agapes fraternelles. Ta responsabilité s’élargit alors aux secteurs de Lezay et Haute-Boutonne, en 2005. Avec la refonte des secteurs, te voici nommé en 2009 à Moncoutant, puis avec les nouvelles paroisses en 2014 comme coopérateur à Saint-Hilaire en Bocage, résidant à Cerizay.
Bon vent, disent les Africains ! Bon vent, Bernard, au souffle de l’Esprit.

Les obsèques seront célébrées en l’église de l’Absie le 7 août 2017 à 10h suivies de l’inhumation au cimetière de l’Absie.

Son corps repose aux Pompes Funèbres BERSON à Secondigny.