Les JMJ à l’heure du bilan

Un retour sur les JMJ !

Cracovie, le 31 juillet 2016

LES JOURNÉES MONDIALES DE LA JEUNESSE SE TERMINENT APRÈS 15 JOURS D’ÉCHANGES, DE RENCONTRES ET DE PRIÈRES

Ce dimanche, c’est au terme d’une messe ayant réunis près de 2,5 millions de pèlerins venus de 182 pays que le Pape François a clôturé ces XXXIèmes JMJ sur le Campus Misericordiae situé en périphérie de Cracovie. La délégation française était composée sur place de 190 groupes et de leurs 350 accompagnateurs et 86 évêques. L’ensemble représentant près de 35 000 français soit la deuxième délégation après les italiens, eux aussi venus en nombre.
Durant la première semaine dite « en diocèse » (18 au 24 juillet) les groupes français ont été chaleureusement accueillis par 44 diocèses polonais grâce au travail des 41 000 volontaires locaux. Les jeunes français ont été touchés par la ferveur du peuple polonais. Pendant la semaine à Cracovie (25 au 31 juillet), ce sont près de 32 manifestations culturelles et cultuelles qui ont été proposées par les groupes dans le programme officiel du Festival de la Jeunesse ; le France est le pays ayant eu le plus de
manifestations présentées lors de ce Festival.
Depuis la Pologne, l’assassinat du Père Hamel a également eu des retentissements sur les JMJ pour les français et plus particulièrement pour le groupe de Rouen. De nombreuses soirées de prière ont été organisées et une intention particulière pour les prêtres dans le monde a été dite lors des soirées organisées à « Krakow Beach » pendant le Festival de la Jeunesse.
Aujourd’hui une page se tourne pour laisser la place à une nouvelle qui s’écrira en 2019 au Panama, pays d’accueil annoncé par le Pape François à l’issue de la messe dominicale.

LES JMJ DE CRACOVIE EN QUELQUES CHIFFRES, VUES DEPUIS LE Q.G. FRANCOPHONE

L’équipe nationale France des JMJ a proposé un QG ouvert 24h/24h qui a permis d’accueillir, écouter, informer et aider les responsables de groupe dans leurs différentes démarches durant les JMJ ainsi que les évêques français, volontaires français du COL et pèlerins français en difficultés . Ainsi ce sont près de 45 personnes qui se sont mis au service des pèlerins, volontaires, responsables de groupes et évêques français. Le QG France accueillait également celui de l’équipe diocésaine de Paris (11 personnes) ; de Versailles (17 personnes) et l’équipe nationale belge (7 personnes).

Les discours, les homélies …

 

Pour les diocèses de Poitiers et Angoulême :