Message de Noël de Mgr Wintzer

Noël et les marrons

Pour la presse, Noël, au même titre que la rentrée scolaire ou que le chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens, fait partie des marronniers, c’est-à-dire de ces événements dont il faut parler mais dont on n’attend rien de neuf.

Parce que la routine est perçue comme la pire des choses, on cherche à faire du neuf. Pourquoi ne pas alors demander à une société d’événementiels de rajeunir Noël ? Ceci permettrait de faire sortir de la dinde aux marrons et de la crèche.

Plutôt que d’entrer dans cette course lassante à la nouveauté permanente et aux déceptions qui l’accompagne, je vous propose de goûter ces choses dont on connaît déjà la saveur mais qui sont si riches qu’elles ne s’épuiseront jamais. Un enfant qui naît, une cantate de Bach, le sourire de celle qu’on aime, une fleur coupée, l’émerveillement des petits et des simples.

Noel-2016Peinture : Beato Angelico

+ Pascal Wintzer
Archevêque de Poitiers