Eglise Ste Radegonde, paroisse de la Trinité

La beauté de nos églises témoigne de la foi de ceux qui les ont construites, décorées ou rénovées… Sachons non seulement les admirer mais aussi nourrir notre foi de leur témoignage…

L’église Sainte-Radegonde est une église de style roman et de style gothique angevin.
Mentionnée au VIe siècle, à cette époque elle est placée sous le vocable de la Vierge, et s’appelle « Sainte-Marie-hors-les-murs ». À la mort de Sainte Radegonde en 587, qui y fut enterrée, elle prend son nom définitif.
Radegonde est la sainte patronne de la ville, reine du peuple franc et épouse du roi Clotaire Ier. Elle avait créé à Poitiers la première abbaye féminine de Gaule, l’abbaye Sainte-Croix.
La crypte conserve la tombe de Radegonde, datant visiblement du Xe siècle, et celles de sainte Agnès et Sainte Disciole. Le tombeau de sainte Radegonde se trouve à l’emplacement même où elle fut ensevelie en 587. Des miracles, survenus sur le tombeau de la sainte dès sa mort, attirent rapidement des pèlerins.
L’église Sainte-Radegonde, comme beaucoup d’églises de pèlerinage, adopte un plan en croix latine. Ce plan est une solution trouvée par les architectes romans pour répondre à l’essor du culte des reliques qui sont à l’origine de nombreux pèlerinages et permet de combiner à la fois des espaces réservés aux religieux pour la célébration des offices et des espaces de circulation et d’accueil pour les pèlerins venus se recueillir.

Pour en savoir plus :

Faire une visite virtuelle de l’église

Voir une présentation de l’orgue

Voir aussi le livre « Eglises de Poitiers » édité par l’association Gilbert de la Porée.

[/vc_row_inner]

Page réalisée par l’équipe communication de la Paroisse de la Trinité de Poitiers. news.paroissetrinitepoitiers@gmail.com
Merci de lui envoyer vos remarques, corrections et surtout vos compléments (textes, photos, affiches, liens hypertexte…)