Eglise de la Croix de Beaulieu

La beauté de nos églises témoigne de la foi de ceux qui les ont construites, décorées ou rénovées… Sachons non seulement les admirer mais aussi nourrir notre foi de leur témoignage…

La Croix de Beaulieu constitue l’un des rares lieux de culte œcuménique existant en France : catholiques, réformés et baptistes poitevins partagent cette salle polycultuelle depuis début 1982.

Elle est située à l’arrière droit de la maison de quartier de la ZAC de Beaulieu, On y accède depuis le parking par un plan incliné, elle est donc totalement accessible aux handicapés.

Lors de la construction du Centre d’Animation de Beaulieu, le Maire avait proposé qu’en son sein, soit aménagé un lieu qui serait mis à la disposition de trois églises chrétiennes de la ville. L’Eglise catholique cherchait un emplacement pour établir un lieu de culte dans ce tout nouveau quartier. Jean-Marc Bordier, alors maire adjoint à la Culture, eut l’idée de proposer, plutôt qu’un emplacement à une seule Eglise, un local polycultuel, à charge pour les participants de verser une location annuelle symbolique au propriétaire du Centre, c’est-à-dire la Municipalité de Poitiers. Initiative généreuse et novatrice à contre-courant de la conception rigide de la séparation entre collectivité civile et organisations religieuses. Les églises réformée et baptiste ont alors uni leurs faibles forces pour trouver l’argent nécessaire à leur contribution et se sont adressées au Conseil Œcuménique des Eglises à Genève, en insistant sur l’inhabituelle ouverture d’esprit de cette proposition municipale et sur les perspectives ouvertes par de telles dispositions, tant au point de vue des relations entre Eglises, qu’à celui des relations des Eglises locales avec leur environnement civil.

Contrairement à des schémas plus classiques de prêt de locaux, à des communautés sœurs, à Beaulieu, chacune des trois communautés chrétiennes de la ville peut dire : Nous sommes là chez nous ; mais « les autres » sont là aussi chez eux. Une association de gestion où les trois Eglises sont représentées a vu le jour, gère maintenant ce lieu de culte dans un esprit fraternel et œcuménique.

Lors de son inauguration, le pasteur Alain Martin, de l’Eglise Réformée de Poitiers rappelait qu’il ne s’agit pas de vivre de manière juxtaposée, mais de faire de ce lieu un point de rencontre entre chrétiens désireux de se connaître pour mieux se reconnaître. Une conviction partagée par ses confrères Mgr Rozier, évêque de Poitiers et par le pasteur Lucien Clerc de l’Eglise évangélique baptiste.

Le terme salle polycultuelle, dénomination initiale, a laissé place à cette appellation si belle dans sa simplicité : La Croix de Beaulieu. La croix qui domine le toit dans un entrelacement de trois filets métalliques qui figurent les trois Eglises présentes, ainsi que la croix fixée au chevet intérieur, l’une et l’autre d’une élégante sobriété, sont là pour rappeler le signe essentiel qui parle à tous les chrétiens.

Les baptistes ont depuis un nouveau lieu, près de St Eloi, mais comme les réformés (église protestante unie), ils utilisent encore régulièrement la Croix de Beaulieu facile d’accès en voiture…
La communauté « Fondacio » s’y réunit aussi chaque 3e jeudi du mois pour leur temps de prière mensuel…

D’après un texte rédigé en janvier 2012 par Jean-Pierre Caillault, trésorier du Comité de gestion de la « Croix de Beaulieu »

Page réalisée par l’équipe communication de la Paroisse de la Trinité de Poitiers. news.paroissetrinitepoitiers@gmail.com
Merci de lui envoyer vos remarques, corrections et surtout vos compléments (textes, photos, affiches, liens hypertexte…)