La Cathédrale St-Pierre et St-Paul

Cette cathédrale a été construite à partir de 1160, sous Aliénor d’Aquitaine, en à peine un siècle, d’où une grande unité de style. Ainsi les motifs des peintures murales retrouvées il y a peu sous le badigeon mis sur les voûtes au 19e siècle, sont analogues à ceux que l’on trouve sur la façade ou sur les stalles… Voir la présentation qu’en fait notre archevêque Mgr Wintzer.

La cathédrale n’est pas une église comme les autres. D’abord, comme son nom l’indique, elle a une mission particulière, celle d’abriter la « cathèdre », c’est-à-dire le siège de l’évêque, symbolisant l’unité du diocèse, au sein de l’Église universelle et dans la fidélité à la Tradition des Apôtres. De ce fait, la cathédrale a comme première destination d’accueillir les grands rassemblements de l’Église diocésaine : sa vaste surface est naturellement au service de cette mission. Mais elle n’en est pas moins aussi le lieu d’une communauté locale de quartier, aussi modeste que les autres et qui pourrait paraître un peu perdue dans cet immense édifice… La communauté locale de Saint-Pierre (et Saint-Paul, car en réalité la cathédrale est dédiée aux deux apôtres « colonnes » de l’Église) est heureuse de se mettre au service du diocèse, chaque fois qu’il s’agit d’accueillir les foules venues célébrer les grands événements de la vie en Église.
Unique par sa fonction, la cathédrale est aussi un monument singulier. Outre sa dimension impressionnante au cœur des ruelles de la vieille ville, elle combine la tradition de l’art roman poitevin et les innovations techniques du gothique angevin. Ici tout surprend : la hauteur et la clarté des trois nefs, couvertes par une même toiture, selon le modèle des églises romanes du Poitou ; la verticalité du mur oriental, enchâssant le sublime vitrail roman dédié au mystère de la Croix glorieuse, jadis chantée par les hymnes de Venance Fortunat (dont le fameux Vexilla Regis) ; la qualité exceptionnelle du grand orgue Clicquot, tout droit sorti du 18ème siècle ; l’élégance des stalles sculptées, les plus anciennes de France ; l’aménagement de l’espace liturgique, placé au cœur de l’édifice et combinant simplicité et modernité ; enfin, la force gracieuse d’une façade gothique à trois portails finement sculptés, elle-même couronnée d’une élégante galerie de colonnettes tout à fait inédite dans l’art gothique français. Bref, ce beau monument est à l’image du Poitou, terre de passage et pays de rencontre, riche d’influences diverses et capable de produire d’audacieuses synthèses.

Père Yves-Marie Blanchard

Pour en savoir plus, télécharger les fiches éditées par l’association PARVIS (PAtrimoine Religieux VIenne Deux-Sèvres)

La cathédrale Saint-Pierre

Le vitrail de la Crucifixion

Les portails de la façade

Le sanctuaire

Voir également

la page réalisée par Elisabeth Royez

Les peintures du transept droit, restaurées en 2016

L’orgue Clicquot

La cathédrale St-Pierre

HORAIRES de MESSE

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur egliseinfo.catholique.fr

Page réalisée par l’équipe communication de la Paroisse de la Trinité de Poitiers. news.paroissetrinitepoitiers@gmail.com
Merci de lui envoyer vos remarques, corrections et surtout vos compléments (textes, photos, affiches, liens hypertexte…)