PÔLE FORMATION ET ANNONCE DE L’ÉVANGILE.

Voir

Les archives du diocèse

  • Les archives religieuses vivent, dans notre diocèse, une étrange contradiction. Une partie d’entre elles fait depuis fort longtemps l’intérêt des historiens tandis que, dans le même temps, une masse de papiers est en proie à toutes sortes de périls dont l’oubli. Pourtant l’importance des archives religieuses est considérable. D’une part elles représentent une part non négligeable du patrimoine régional, dont il s’agit d’assurer la sauvegarde, la conservation et la transmission afin que l’histoire puisse être écrite. D’autre part, pour les chrétiens, ces archives gardent la trace de l’action et de la vie des générations de croyants qui les ont précédés.
  • Dans cette perspective, Monseigneur Pascal Wintzer, archevêque du diocèse de Poitiers, souhaite renouveler l’intérêt porté aux archives de source ecclésiastique et religieuse afin d’en assurer la conservation. Si la situation de ces sources documentaires est connue dans le cadre des archives historiques du diocèse de Poitiers, elle l’est beaucoup moins à l’échelle des paroisses nouvelles. Il est donc nécessaire et urgent de protéger l’ensemble des archives de l’Église de Poitiers qui constituent un élément du patrimoine intellectuel, culturel et spirituel du diocèse
  • Posant les bases d’une gestion et d’une valorisation durable des sources documentaires depuis janvier 2008, ce programme est rythmé par deux principaux objectifs. Une première série de mesures est axée sur la réalisation d’un catalogue du fonds des archives historiques du diocèse dans le but d’interroger sur place ou à distance la base documentaire. Il s’agit de créer un outil de travail facilitant l’accès des universitaires, chercheurs, enseignants et particuliers. Cette opération se fait en étroite collaboration avec les institutions présentes dans les départements de la Vienne et des Deux-Sèvres.
  • Le second objectif est de valoriser le patrimoine documentaire et historique des paroisses nouvelles où se réunissent des bénévoles. La cohérence du recensement des documents est assurée par un cadre de classement qui respecte les modalités mises en place par l’Association des archivistes de l’Eglise de France. Par archives paroissiales, il faut entendre l’ensemble des documents, quels que soient leur date, leur forme, leur contenu et leur support matériel, produits par l’activité de chaque paroisse ou reçus par elle. Attention, les archives ne concernent pas seulement le passé, elles continuent de se constituer aujourd’hui. Ce point de départ paroissial donnera suite à d’autres centres d’intérêt avec le mixage de populations jeunes et âgées pour prendre en compte les sensibilités de toutes les classes d’âge, s’assurer de leur coopération et de leur parrainage, valoriser les traditions et l’histoire locale. La priorité est de créer un sentiment d’appropriation sans rechercher à tout prix une fidélité historique qu’un support scientifique apportera dans la mesure où c’est à la population locale de devenir acteur de son propre patrimoine.

Poitiers, le 22 avril 2015

Fermer