Ordination diaconale de Benoit Roland-Gosselin

ordi.diac.BRG-620Par Xavier Guilloteau – Pôle communication du diocèse – CP : Julien Girardin-Stika et Xavier Guilloteau – Vidéos Facebook : Louis de Balincourt. –

« Que celui qui va être ordonné diacre s’avance » « Me voici. » Voici le premier échange de la célébration d’ordination diaconale de Benoît Roland-Gosselin. Cette dernière s’est vécue en l’église Saint-Martial à Montmorillon, ce samedi 24 juin 2017 à 15h.

Après six années d’études au séminaire d’Orléans et ayant vécu sur le diocèse deux lieux d’insertion pastorale : Niort et Montmorillon, Benoît a été appelé, à l’âge de 28 ans, par Mgr Pascal Wintzer, archevêque du diocèse, pour devenir diacre en vue du presbytérat.

Une célébration rythmée de gestes et de symboles

Présenté par le père Xavier Gué, directeur du séminaire interdiocésain d’Orléans, Mgr Wintzer accepte le candidat.

Un engagement au célibat
« Le Seigneur appelle certains à renoncer au mariage, en raison du don total de leur vie à Dieu aimé plus que tout. Tel est le sens du célibat consacré de laïcs, des religieuses et des religieux, et que l’Église latine demande aux prêtres. Par ce célibat consacré, ils annoncent le Royaume à venir. »

« Oui je le veux »
C’est un engagement à part entière que Benoît prend en ce jour pour le diocèse de Poitiers. Un engagement de vivre sa fonction avec charité et simplicité de cœur pour aider l’évêque et ses prêtres pour l’annonce de l’Évangile.

L’imposition des mains
C’est par ce geste que Mgr Wintzer ordonne Benoît à devenir diacre pour le diocèse. L’imposition des mains est un geste liturgique d’origine très ancienne par lequel est signifié le don de l’Esprit Saint pour la vie chrétienne. Jésus l’a souvent utilisé pour guérir (Luc 4,40) et les apôtres répétèrent ce geste sur l’ordre même du Seigneur Ressuscité (Matthieu 16,18). Depuis les origines, l’Église a accompagné la célébration des sacrements par l’imposition des mains qui est Don de Dieu.

Par la suite, Benoît prend place dans le chœur auprès de l’archevêque. Diacre il est devenu, diacre pour servir L’Église, l’évêque, les prêtres et la fidèle assemblée.

Prenant la parole à la fin de la célébration, Benoît ne manque pas de remercier ses parents, sa famille, l’équipe d’enseignants du séminaire d’Orléans et toutes celles et ceux qui l’on accompagné jusqu’à aujourd’hui dans sa démarche. Il reste encore à Benoît un an d’étude à faire au séminaire d’Orléans.

 

Télécharger l’homélie de Mgr Wintzer (PDF)

Suivre la célébration en images.

Ordiantion diaconal de Benoît Roland-Gosselin

Regardez les vidéos sur la page facebook du diocèse.

Extraits
de la célébration d’ordination

Évangile et homélie
de Mgr Pascal Wintzer